« Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », exposition temporaire à Pubol en 2017.

Quatre-vingt-dix portraits de Salvador Dalí et Gala réalisés entre 1949 et 1956 par le photographe Ricardo Sans ont inspiré l’exposition temporaire 2017 à Pubol, intitulée : « Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans ».

« Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », exposition temporaire à Pubol

« Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », une relation très personnelle

L’exposition permet de découvrir la vie et l’œuvre de Dalí et Gala, à la lumière du regard porté par un être proche qui a su saisir des instants intimes.

D’ailleurs, Dalí conservait dans ses affaires personnelles 164 photographies de Ricardo Sans, et 9 d’entre elles avaient été sélectionnées par Gala pour le dressing de Portlligat.
C’est la première fois que des œuvres d’un photographe catalan sont présentées dans cet espace. Cela a été rendu possible après l’acquisition par la Fondation Gala Dali, à la famille du photographe, des œuvres liées au peintre catalan et sa femme, qui comprend plus de 900 images, dont la Fondation va aussi gérer les droits. Ces images enrichissent la collection de la Fondation Dalí qui comprend maintenant plus de 13 000 photographies. C’est une collection qui recouvre différentes époques de la vie de Dali avec des clichés d’artistes de renommée internationale comme Man Ray, Brassaï, Cecil Beaton, Philippe Halsman ou bien d’artistes locaux.

« Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », exposition temporaire à Pubol

Ricardo Sans, © Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2017

L’exposition, « Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », est divisé en quatre parties :

  • Une partie consacrée aux portraits de Dali
  • Une autre consacrée aux portraits de Gala
  • La troisième, pour les photos qui les montrent ensemble
  • Enfin, la dernière partie est consacrée aux photos de la maison de Portlligat.

En outre, il y a une projection d’une sélection de photographies, l’exposition de lettres, de livres et de coupures de presse concernant la relation entre le peintre et le photographe.

Un Dali intime

Toutes les photos ont été prises à Cadaques-Portlligat, sauf une prise à La Pedrera à Barcelone, où Salvador Dalí a été dépeint « comme un grand amateur de Gaudí » par Ricardo Sans. Les portraits de Ricardo Sans sont cadrés avec soin et toujours servis par la lumière naturelle de Portlligat, avec des photos prises de jour et en extérieur. Ricardo Sans semble être parvenu à faire en sorte que ses modèles se sentent à l’aise, ce qui est remarquable dans les portraits de Gala, que l’on sent sereine, souriante, détendue et naturelle.

« Salvador Dalí, Gala, Ricardo Sans », exposition temporaire à Pubol.

Ricardo Sans, © Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2017

Ricardo Sans Condeminas (Barcelone, 1911-1972), fit des études de droit, avant d’entrer dans un cabinet d’avocats barcelonais. Passioné par le monde des arts et féru de photographie, il photographiait de manière professionnelle, avec son Leica, acquis en 1939.
C’est par l’intermédiaire d’amis communs – Gonçal Serraclara et José Luis Beltran – qu’en 1949, Sans fait la connaissance de Dalí, à Portlligat. A cette occasion, Ricardo Sans réalise son premier reportage sur Dali.
La majorité des portraits de Gala sur l’affichage sont inédits. On peut peut-être expliquer la relation entre Ricardo Sans et Salvador Dalí, par leur passion commune pour Wagner, ce qui explique pourquoi le premier a pu accéder à la vie privée du second et de sa femme. Une fois terminé les travaux de l’atelier du peintre, Ricardo Sans documente ce nouvel espace avec Salvador Dalí et Gala comme modèles.

Salvador Dalí, Gala, Ricardo Sans, chateau Gala Dali à Pubol

Ricardo Sans, © Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2017

De plus, Sans immortalisera Dali dans son environnement de travail, accompagné des toiles peintes à cette époque comme le Christ de Saint Jean de la Croix, Assumpta corpusculaire Lapis-lazuline , Figure rhinocérontique de l’Ilissus de Phidias, etc. Dans l’exposition, il y a aussi des images à double exposition du style qui a attiré les surréalistes puis recueillies et le mariage et Dalí dans la cour à côté de la cheminée dans la salle à manger.
Video de l’exposition « Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », à Pubol.

Pour aller plus loin :
http://exhibitions.salvador-dali.org/fr/dali-gala-sans/
https://www.salvador-dali.org/media/upload/pdf/np-expopubol-ang_148916914134.pdf
http://www.diaridegirona.cat/cultura/2017/03/10/intimitat-gala-dali/833886.html

http://cat.elpais.com/cat/2017/03/12/cultura/1489345935_263144.html

« Salvador Dali, Gala, Ricardo Sans », exposition temporaire à Pubol en 2017.
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *