Ruines d’Empuries sur la Costa Brava, archéologie d’une ville grecque antique

Pas besoin d’être passionné d’histoire ou encore moins d’être archéologue pour succomber à la magie des ruines d’Empúries sur la Costa Brava. Le site, face à la mer Méditerranée, au cœur d’un paysage d’une beauté exceptionnelle, est le site le site archéologique gréco-romain le plus important de Catalogne. Les Grecs se sont installés à partir du VIème siècle avant Jésus-Christ, et puis plus tard, les Romains.

Ruines d’Empuries - la ville grecque
Dans cet article nous parlerons uniquement de la partie grecque des ruines d’Empuries. La ville romaine d’Empuries sera traitée ici.

Une première implantation phocéenne, Paléopolis

Empuries s’est construite en plusieurs vagues, entre le 6e et le 3e siècle avant JC. Les fondateurs phocéens choisissent de s’établir sur une île proche de la côte. Cette Paléopolis (nom donné par les archéologues à cette première ville), reste mal connue, le site est occupé par le village de Sant Martí d’Empúries, et les fouilles sont rares. La situation favorable à l’embouchure de la Fluvia (rivière), la proximité de nombreuses routes commerciales et de la capitale des habitants autochtones (Ullastret, capitale des Indikets) ont favorisé l’implantation grecque du site d’Empuries.


La ville grecque, sous les yeux des visiteurs d’Empuries a été bâtie à partir entrela fin du 6e siècle et le 3e siècle, par la nécessité d’agrandir le premier site. Ce nouveau site, un peu plus au sud fut choisi, la ville se développa. Le nom d’Empuries vient du grec “Emporion” (place du marché, place du commerce) et indique ainsi distinctement la nature de la construction : Empuries était un comptoir commercial pour la Grèce antique.
Cette ville a grandi pendant plusieurs siècles. Au moment de la splendeur (2eme et 1er siècle av JC), sa structure coïncidait plus ou moins avec ce que l’on peut maintenant voir des ruines d’Empuries grecques, la Néapolis.
C’est la seule ville grecque antique à être conservée de toute la péninsule Ibérique.

Ruines d’Empuries - canalisation dans la ville grecque

Visite de la partie Grecque des ruines d’Empuries, Néapolis

La visite commence par la découverte de la muraille de défense datant du 3e siècle avant JC. Elle définissait les limites de la ville. On entre la porte de la ville, définie il y a plus de deux millénaires !!

Ruines d’Empuries - la muraille grecque
Puis on découvre plusieurs espaces :

  • L’Asklepieion, une aire vouée au culte d’Asclepios avec une statue du dieu de la médecine. C’est une spécificité de la ville d’Empuries. Il semble même qu’il y avait dans la ville un lieu pour les malades qui venaient ici chercher une guérison. Le centre thérapeutique-religieux comprenait trois temples et un bâtiment, où les prêtres interprétaient les rêves pour déterminer le traitement le plus approprié. La statue du dieu Asclepios est une copie, l’originale étant préservée au musée.

Ruines d’Empuries Costa Brava espagne

  • Le Serapieion (Temple d’Isis et de Zeus Sérapis), un sanctuaire consacré aux divinités égyptiennes adoptées le panthéon grec.
  • Un atelier de salaison. Il y avait plusieurs dépendances destinées à l’élaboration de conserves de poissons et de sauces: un patio central, un ensemble de dépôts et un entrepôt. Les poissons salés étaient très appréciés dans l’antiquité et leur commerce était très important. Le transport se faisait en amphores.

Ruines d’Empuries costa Brava - la ville grecque

  • Le cœur de la ville avec ses rues irrégulières, les maisons, les ateliers, les boutiques. Certains édifices étaient conçus avec une citerne. On peut voir des restes d’une grande citerne publique dont la fonction était de recueillir des eaux de pluie qui tombaient des toits du bâtiment. La région a de petites précipitations et il était important de collecter toutes les eaux pluviales au moyen de tuyaux drainés dans des citernes publiques. On voit les restes de ces citernes et de filtres pour l’eau potable en plusieurs endroits de la ville Grecque d’Empuries.

Ruines d’Empuries l'escala - filtres à eau

  • Enfin, l’Agora, située au centre de la ville grecque d’Empuries. La place était le point où les deux rues principales convergeaient, ce qui en faisait l’espace le plus important et le plus animé de la ville. C’était une place publique rectangulaire, bordée de bâtiments destinés aux fonctions publiques, administratives et commerciales. A Empuries, seul un bâtiment commercial, la stoa a été conservé.
  • Enfin, en s’approchant du musée, on peut admirer une maison avec une superbe mosaïque grecque (visible au printemps et en été, pour des raisons de protection), avec une inscription Une inscription en grec signifie: “Doux à supporter. Il s’agit surement du sol d’une salle de banquet ou d’une maison appartenant à une famille d’une classe sociale supérieure.

Ruines d’Empuries - Mosaïque grecque

Le musée d’Empuries,

La visite est complétée par celle du musée d’archéologie de Catalogne à Empúries (MAC-Empúries), où l’on peut admirer des objets représentatifs de l’histoire du site. Ils ont été découverts au cours des plus de cent ans de fouilles menées à Empúries (Les fouilles à Empúries commencèrent en 1908 et ne sont toujours pas achevées, seule 25% de la surface ayant été fouillée).
Quelques beaux objets de la ville grecque :

  • Une Lettre commerciale grecque écrite sur plaque de plomb, représentant une achat de marchandise
  • Un cratère à colonnettes en céramique attique superbement décorée. Les Grecs se servaient de ce type de récipient pour mélanger le vin avec de l’eau avant de le servir, car ils ne le buvaient jamais pur.
  • La statue grecque d’Asclépios, original découvert sur le site
  • Un vase grec à offrandes, constitué d’une base en céramique en forme d’anneau creux à laquelle sont accrochés plusieurs petits vases destinés à recevoir les offrandes.

Ruines d’Empuries Costa Brava - Asclepios

Les ruines d’Empuries, informations pratiques

Les ruines d’Empuries sont situées au nord de la ville de l’Escala, à quelques centaines de mètres, le long de la côte du golfe de Rosas. On peut les atteindre facilement à pied, par une promenade le long de la plage, ou en voiture. Dans les deux cas, bien suivre la signalisation “ruines d’Empuries”.

Ruines d’Empuries - Villes grecque - Costa Brava
Les billets d’entrée comprennent la visite du site (grec et romain) et du musée archéologique (avec audio guide), et donnent droit à des visites complémentaires en catalogne, comme le site archéologique d’Ullastret.
Attention au soleil, la visite des ruines n’offrant que très peu d’ombre. Prévoir également de l’eau.

  • Horaires : Les heures d’ouvertures durant la haute saison, soit du 1er juin au 30 septembre, sont de 10h à 20 h, autrement elles sont de 10h à 18h.
  • Adresse : Carrer de Puig i Cadafalch, s/n 17130 L’Escala (Alt Empordà)
  • Tarifs : Entrée normale : 5,50 €, reductions : 4,50 €, gratuit pour les moins de 8 ans
  • Téléphone : +34 972 770 208
  • Site internet : http://www.mac.cat/seus/empuries

Ruines d’Empuries sur la Costa Brava, archéologie d’une ville grecque antique
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *