Romanya de la selva et la cova d’en Daina, le charme et l’histoire au cœur des Gavarres.

Romanya de la Selva, qui offre des vues splendides sur la vallée. C’est là que se déroulent certains des romans de Mercè Rodoreda (1908-1983), qui y passa les dernières années de sa vie. Ce village possède en outre imposant tombeau mégalithique, le dolmen de la Cova d’en Daina.

Romanya de la selva - le village


Romanya de la Selva, un très vieux village perdu dans le collines

Tout commence par une petite route ravissante en provenance de au cœur du massif des Gavarres maritimes, un monde de chênes lièges, de pins et de chênes verts plantés en forêt épaisse. On devine la proximité de la mer, sans que jamais elle n’apparaisse, cachée au fond des criques toutes proches : C’est là que Romanya se cache

Romanya de la selva - vue sur les Gavarres
Romanya de la Selva a été mentionné comme limite de Vall d’Aro en l’année 881 dans un document datant de l’époque carolingienne !! L’église de Sant Martí de Romanya est une construction pré-romane du 10e siècle.

Romanya de la selva - l'église

Le village possède encore quelques mas anciens blottis autour d’une église. Ici le charme est partout, dans les pierres dorées des vieilles maisons, dans le paysage qui domine la vallée et qui porte par endroit, de la mer aux Pyrénées.

Romanya de la selva - Un mas

Tout respire un temps ancien suspendu, l’époque où les gens d’ici vivaient de l’élevage, du liège et de rares vignes éparses. Une grande ferme est devenue un restaurant, qui donne envie de s’arréter pour laisser le temps passer.
Un peu plus loin, la maison de l’écrivain Mercè Rodoreda, considérée comme l’un des plus grands auteurs de langue catalane.

Romanya de la selva - Merce Rodoreda L’auteure du roman « plaça del diamant » est venue finir ses jours dans le village après des décennies d’exil. Devant sa grande maison blanche entourée d’un jardin méditerranéen luxuriant.

Romanya de la selva - maision de merce Rodoreda

La cova d’en Daina, un des plus grand dolmen de catalogne

La cova d’en Daina est un dolmen de granit, de grande dimension, construit entre 2700 et 2000 avant JC, aux alentours du village de Romanya de la selva. cova d'en Daina - dolmen Romanya de la selva costa BravaLe site mégalithique est protégé par un cromlech externe en forme d’anneau de 11 mètres de diamètre en grandes pierres de granit. Le dolmen mesure 7,60 mètres de long et 1,70 m de large et 1,50 m de haut. La chambre funéraire, rectangulaire, est séparée de la galerie par trois pièces qui forment la porte d’entrée.

dolmen Costa Brava - Romanya de la selva - Cova d'en Daina
Cette sépulture préhistorique, est parfaitement conservée et de nombreux autres dolmens sont disséminés dans la forêt de chênes liège aux alentours, ce qui démontre une occupation précoce.

Romanya de la selva - forêt de chênes liège

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.