Gastronomie sur la Costa Brava : Pa amb tomàquet, pain à la tomate

Gastronomie sur la Costa Brava, gastronomie catalane

Aujourd’hui, c’est le premier article concernant la gastronomie sur la Costa Brava.  A travers cette rubrique, j’essaierais de vous donner le goût de la Costa Brava, par les recettes, les avis sur les restaurants, …

pa amb tomàquet

A tout seigneur, tout honneur, le premier article est consacré au plat national, le pain à la tomate, le pain à la tomate ou pa amb tomàquet. Partout en Catalogne, vous trouverez ce plat simple, mais si délicieux.

Et qui d’autre pouvait nous parler de ce plat, si ce n’est Manuel Vázquez Montalbán , romancier catalan, qui a crée le détective privé gastronome le plus célèbre, j’ai niommé Pepe Carvalho.

De même qu’il y a une koyné (1) linguistique qui nous permet de situer l’origine commune des langues germaniques dans l’indo européen, il existe une koyné gastronomique, dont une des manifestations scientifiquement décelable est le pain à la tomate, proche parent de la mpizza mais plus facile à réazliser. Dabns la pizza tout repose sur la cuisson de la pâte, alors le pain à la tomate n’est autre que du pain et de la tomate, avec un peu de sel et d’huile.

– Et c’est rafraichissant, renchérissait l’Andalouse, enthousiasmée par les mystères que lui dévoilait Carvalho. C’est rafraichissant, c’est nourrissant. C’est très nutritif Le docteur Cardelus me l’a dit lorsque je lui ai amené mon fils, il faisait un peu d’anémie. « Donnez lui des bones llescas de pain, avec du tomàquet et du pernil ». Un miracle. Maintenant, mon petit est dans une ferme, à Gava, et j’ai dit aux gens qui s’occupent de lui, surtout du pain à la tomate, beaucoup de pain à la tomate. »

 

Manuel Vázquez Montalbán, tatouages, traduction de Michèle Grazier et Georges Tyras.

 

(1)   variante commune d’une langue, formée à partir de divers dialectes de cette langue, et qui se superpose à leur usage

 

Gastronomie sur la Costa Brava, pa amb tomaquet

pa amb tomaques, pain à la tomates et croquettes, Figueras, 2006.

Recette du pain à la tomate:

  • Pain
  •  Tomate bien mûre
  • Huile (Do emporda si possible)
  • Sel bien sec

Frotter une tomate mûre régulièrement avec de l’énergie au-dessus de la tranche de pain légèrement grillée.

« Le jus, la pulpe et les pépins sont retenus par les aspérités de la croûte et mouillent la mie de pain »

Manuel Vázquez Montalbán , recettes immorales, traduction Georges Tyras

Quand le pain est graissé avec la tomate, couvrir le pain avec de l’huile. Ajouter une pincée de sel.

L’huile servira à assurer l’assaisonnement, résistant à l’acidité de la tomate, rendant le pain juteux et donnant au tout sa saveur distincte.

Les variantes de ce plat sont nombreuses : il peut être accompagné d’ail (frotté sur la pain), d’anchois (de Collioure ou de l’Escala), d’olives, et de jamón (là vous avez un tel choix de l’autre coté des Pyrénées, que je ferais un article pour aiguiller les néophytes).

Pour moi, c’est le souvenir d’un excellent petit repas juste après la visite du musée Dalì à Figueras. j’ai m^me retrouvé une photo.

Il existe même des variantes moléculaires : Pa amb tomàquet moléculaire

 

« … Et après l’amour,  du pain à la tomate et un peu de saucisson »

Manuel Vázquez Montalbán , recettes immorales, traduction Georges Tyras

Gastronomie sur la Costa Brava, pa amb tomaquet

Pa amb tomaquet, restaurant el far, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *