Visiter le site archéologique d’Ullastret, la capitale Indikets

Le site archéologique d’Ullastret témoigne de la grandeur du peuple Indikets, un peuple ibère autochtone de l’Age de bronze. Le site archéologique d’Ullastret est le plus grand site Indikets connu en catalogne, et est actuellement considéré comme l’emplacement d’ une authentique ville, une véritable capitale du territoire Indikets.

Histoire du site d’Ullastret

Les Indikets, formaient une population ibère autochtone, établis sur le littoral méridional de la péninsule ibérique. Ils reçurent des influences culturelles des grecs et des phéniciens.site archéologique d’Ullastret

Le premier emplacement connu sur le site archéologique d’Ullastret date du début de l’âge de fer, -7e siècle avant JC, mais la ville ibérique d’Ullastret date du milieu du 6e siècle av. J.-C.. L’ensemble du site que l’on visite est situé en haut d’une colline, Puig de Sant Andreu à Ullastret. La ville a été fortifiée avec un mur défensif, renforcé par sept grandes tours.
Le lieu a traversé diverses phases de construction, dont la plus connue est la période pendant laquelle les murs ont été prolongés. Au cours de la première moitié du 4e siècle av. J.-C., la ville fortifiée a presque triplé de surface. Elle est aménagée comme un oppidum traditionnel, structure fortifiée au sommet d’une colline, avec des rues adaptées aux pentes et les irrégularités de la terre.

site archéologique d’Ullastret Les travaux ont été considérables pour aménager la colline, avec des terrasses pour installer des quartiers. Le site montre une organisation sociale développée, avec des maisons aristocratiques, des infrastructures comme des citernes à eau ou des greniers à grain enterrés.
La ville dominait un vaste territoire dans lequel elle exploitait les ressources économiques disponibles, en particulier l’agriculture. Les Indikets avaient aussi à cette époque d’importants contacts commerciaux avec les Phéniciens et les Grecs, présent dans les colonies de Rosas ou d’Empuries.
Le site a été abandonné vers le 2e s avant JC, avec l’arrivée des Romains, qui a entraîné une transformation de l’exploitation économique du territoire. Par la suite, le site a été partiellement occupé avec un château et une chapelle.

site archéologique d’Ullastret

Visite du site archéologique d’Ullastret

De la colline on peut admirer un beau paysage qui domine la plaine du Baix Empordà. À l’époque des indikets, cette plaine était recouverte d’eau formant une immense lagune. La visite se fait avec un audio guide, compris dans le prix de l’entrée. Les descriptions sont très complètes.
On longe la muraille et une partie des tours, pour parvenir jusqu’à une porte d’entrée monumentale. C’est l’une des fortifications ibères les plus élaborées de la péninsule Ibérique. La muraille actuelle est le résultat de plusieurs étapes de construction, elle entourait entièrement la ville. Il en reste aujourd’hui 930 m de tronçons.

site archéologique d’Ullastret
La partie la plus complexe d’un point de vue architectural se trouve à l’ouest, celle qu’on longe en arrivant sur le site. Elle défendait le secteur le plus vulnérable de la ville et était renforcée par sept tours, séparées les unes des autres par une trentaine de mètres. Elle était également percée de plusieurs portes, et sur le versant est, complétée par un grand fossé de défense.
On peut remarquer dans les murs de la porte qui donnent accès à la ville, une entaille à hauteur d’homme, qui permettait d’installer des poutres, ce qui donnait des effets ornementaux.


À l’intérieur, nous pouvons les restes de maisons :

  • certaines villas sont immenses, et leur situation, ainsi que les objets découverts pendant les fouilles, montrent une division sociale certaine. Ce sont des villas de nobles, avec certains privilèges (sorite directe via la muraille sans avoir besoin de passer par la porte commune.
  • Des construction plus modestes pour les autres habitants. Les Indikets habitaient surtout dans des maisons de rez-de-chaussée d’une ou deux chambres, certaines avec terrasse. La toiture des maisons se composait de poutres en bois et de branches recouvertes de terre glaise. Le sol était généralement en terre battue, presque sans aucun apprêt. Les pièces recouvertes de dalles ou de mortier de chaux sont peu nombreuses.

site archéologique d’Ullastret

On peut également observer des infrastructures bien conservées :

  • Des réservoirs et citernes à eau, importants dans cette région au régime hydrique irrégulier
  • Des espaces publics comme des temples, des rues avec des restes de murs construits avec des socles de pierre de différentes hauteurs, jointés avec de la glaise
  • Des silos de conservation pour les céréales

Les travaux de recherche se poursuivent aujourd’hui sur le site archéologique d’Ullastret de manière active.site archéologique d’Ullastret

Le musée du site archéologique d’Ullastret

Le musée du site offre bien sûr la possibilité de voir les objets retrouvés sur le site : poteries, sculpture, outils métalliques, bijoux, … Les vitrines sont soit par chronologie, soit par thématiques telles que le commerce, la religion, les rites funéraires, l’économie, …

site archéologique d’Ullastret
Mais l’intérêt principal réside aujourd’hui, dans la reconstitution 3D d’Ullastret, avec un film immersif, du village d’Ullastret au temps des Indikets.

On peut facilement s’approprier leur mode de vie, la structure des maisons, avec les décorations, les rues, … C’est une réalisation technique remarquable, et nécessaire pour appréhender un site archéologique très ancien.Reconstitution 3D d’Ullastret

On y voit par exemple les décorations réalisées avec les cranes des ennemis. Un crane percé d’un clou est d’ailleurs exposé au musée. Le clou en fer tenait la tête pour la fixer sur un mur ou autre structure. Ce rituel était une pratique relativement habituelle chez les peuples gaulois méditerranéens et dans les tribus ibères. Après un combat, ces derniers coupaient la tête des ennemis vaincus et les emportaient pour les exposer, accompagnés de leurs armes, comme trophées de guerre.

site archéologique d’Ullastret

Informations pratiques

Le site archéologique d’Ullastret est ouvert toute l’année:

  • de 10h à 18h d’octobre à mai
  • 10h à 20h de juin à septembre (fermé le lundi).

Tarifs: Le prix comprend la visite avec audio guide, sur le site et le musée avec le film 3D.

  • 4 €
  • Tarif réduit: 3 € personnes de 65 ans et plus, les personnes de moins de 25 ans, retraités, familles ( 2 adultes et un enfant ou plus), et personnes avec certificat d’invalidité.
  • Tarif gratuit: 0€ Enfants de moins de 8 ans et des chômeurs

Adresse: Puig de Sant Andreu, 17114 Ullastret, Tel. 972 17 90 58

Pour aller plus loin

site internet : http://www.mac.cat/Seus/Ullastret/Jaciment-i-Museu-monografic

Visite virtuelle du site archéologique d’Ullastret

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *