Radio Liberty à Pals, la guerre froide sur la Costa Brava

Radio Liberty à Pals ? Saviez-vous que Platja de Pals sur la Costa Brava a joué un grand rôle lors de la guerre froide ? C’était en effet le lieu d’où émettait Radio Liberty, une radio financée par les États Unis, et gérée par la CIA, qui émettait vers les pays du ‘bloc soviétique’.
« Govorit Radio Svoboda, Radio Liberty speaks” étaient les premiers mots qu’entendaient les auditeurs de Radio Liberty.
Radio Liberty est née d’une idée développée par les forces armées américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale comme moyen de fournir des informations pro-américaines (c’est-à-dire la propagande) à des personnes bloquées dans la zone russe de Berlin-Est.

Radio Liberty à Pals, la guerre froide sur la Costa Brava

À mesure que le rideau de fer s’est renforcé, les Américains – en particulier la CIA – ont pensé qu’il serait utile de développer un système de radio qui leur permettrait de le faire en permanence, de sorte qu’ils ont créé Radio Free Europe et son service sœur, Radio Liberty, qui a commencé à émettre à partir de la Costa brava 1959.

Pourquoi radio Liberty à Pals ?

Sur la plage de Pals (platja de Pals ou playa de Pals), il y avait un réseau de huit énormes antennes (entre 60 et 170 mètres de hauteur !!), qui diffusaient des émissions de radio directement vers Sofia, Prague ou Moscou tout au long de la guerre froide.

Radio Liberty à Pals, la guerre froide sur la Costa Brava (années 1970)
Mais pourquoi choisir d’installer l’émetteur de radio Liberty à pals, sur la Costa Brava en Espagne, pour diffuser vers les pays de l’est. Il se trouve que la situation de Pals permettait de diffuser avec un rebond sur les hautes couches de l’atmosphère, un système de signal ionosphérique, qui était très efficace pour atteindre les grandes villes du bloc de l’est sans être affecté par les système de brouillage.


Le site de playa de Pals, a été sélectionné à la fin des années 1950, par le colonel S.Y. McGiffert, ingénieur en chef de Radio Liberty, et ses équipes, comme le meilleur endroit possible pour frapper dans un signal à ondes courtes dans l’Union soviétique. Le colonel exigeait un site face à la mer devant lui pour fournir une zone de réflexion maximale. Il a obtenu un grand terrain (pluis de 300 000 m²) , pourtant déjà convoité par l’industrie touristique naissante sur la Costa Brava.
En 1958, la construction de la station a débuté, avec les premières fondations de bâtiments et d’antennes.
Le 28 mars 1959 à 3h05, heure locale, a effectuée la première émission de la station.
Ce fur la puissante des installation de Radio Liberty dans le monde, qui a employé parfois plus de 100 personnes.

Radio Liberty à Pals, la guerre froide sur la Costa Brava. les antennes devant des batiments touristiques

La fin de Radio Liberty à Pals

Pendant plus de 40 ans, les émetteurs à ondes courtes Radio Liberty à Pals, ont diffusé des informations et des informations 24 heures sur 24 aux auditeurs de l’ex-Union soviétique et des pays associés.
La station a continué en service jusqu’au 25 mai 2001, lorsque le gouvernement a mis fin à l’opération de Radio Liberty, a brusquement cessé de diffuser et a envoyé son personnel à la maison.
Puis les antennes ont été détruites, le 22 mars 2006 à 15h56 heure locale, quelques heures avant le 47ème anniversaire de la première émission, avec une vingtaine de kilos d’explosifs. L’évacuation des 700 tonnes d’acier qui composaient les antennes, dura jusqu’au mois d’Aout 2006.

Un site avec un avenir écologique

Mais l’ensemble du site n’a pas été redonné au public. Aujourd’hui, le lieu d’implantation de la station reste inaccessible, ce qui limite l’accès à la plage de Pals aux entrées Nord et Sud.
Il est sous la surveillance du parc naturel du Montgri, des iles Medes et du baix ter. En effet, la fermeture permanente du lieu au public a permis de préserver dans un bon état écologique, les dunes à l’arrière de la plage de Pals.
Un projet d’implantation d’un établissement de découverte et de promotion de la biodiversité est en cours. Cela permettrait de donner une deuxième vie à ce site historique de radio Liberty à Pals.

Pour aller plus loin :
Le musée virtuel de Radio Liberty à Pals : http://www.radioliberty.org
Un témoignage d’expert amériacain : http://www.radioworld.com/headlines/0045/the-demise-of-playa-de-pals/316997
Un document de 2007 sur l’histoire de radio Liberty à Pals : https://www.youtube.com/watch?v=tJnxsSL3bbY

 

Radio Liberty à Pals, la guerre froide sur la Costa Brava
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *