Les murailles de Gérone, un superbe panorama

L’histoire des murailles de Gérone

La situation géographique de Gérone en a rapidement fait un point de passage très convoité. Aussi, à l’époque romaine, fut-il décidé de fortifié la ville, afin de prévenir les attaques.
De leur construction au cours du premier siècle avant JC, jusqu’aux derniers travaux de rénovation effectués lors de la guerre civile, les murailles de Gérone ont connu une histoire mouvementée : batailles sanglantes, sièges féroces. Mais, lors des périodes de paix, elles sont devenues un frein à l’expansion territoriale de la ville. Au début du XXeme siècle, une partie de la muraille a été démolie.

muraille de gérone (2)

Les murailles de Gérone forment une agréable promenade

Les parties conservées ont été incorporées avec succès dans l’espace vert de la ville, reliant jardins et sentiers. Les murailles de Gérone sont désormais un élément de loisir extraordinaire. On peut marcher dessus et découvrir un panorama exceptionnel sur la ville.

muraille de gérone (3)muraille de gérone (1)

Proposition d’itinérairepour découvrir les murailles de Gérone

La balade se fait à partir du pont rouge, le pont des Peixateries velles, construit par la compagnie Eiffel en 1876 , qui offre une superbe vue sur les maisons colorées au bord de l’Onyar. On prend sur la gauche puis on suit les rues ombrées jusqu’à la place ou se trouve la colonne de la lionne. Selon la tradition doit embrasser le cul de la lionne pour être sûr de revenir à Gérone. Sur cette place se tient un marché traditionnel. Puis on remonte vers la collégiale de sant Fe liu. On laisse à gauche l’ensemble de ruelles médiévale pour arriver, àprès un passage sous le porche, à la place au pied de l’escalier de la cathédrale. L’ensemble est imposant et grandiose, la cathédrale étant juché sur un proimontoire assez élevé. On contourne la cathédrale par la droite, pour aller vers la Plaza de Santo Domingo puis le jardins des allemands.
C’est dans le jardin que nous accédons réellement aux murailles de Gérone. Une tour est amenagée avec des escalier et nous fait parvenir au sommet du grand mur. De là, le chemin est rectiligne et permet d’avoir une vue panoramique sur toute la ville. Les clochers, les toits des batiments, la campagne alentours.

muraille de gérone (4)
Ensuite, nous poursuivons jusqu’à la prochaine sortie. Une variante permet d’aller plus loin dans la ville et de rejoindre la place de Catalunya.
Si on sort à la première sortie, on rejoint la place de Farrater i Mura et on arrive devant l’université de Gérone. À l’entrée de la place Sant Domenec, on prend à main gauche pour retourner dans le centre de la vieille ville, par la célèbre rue Pujada de Sant Domenec. Cette rue en escalier, avec ses arcades, ses passages sous les immeubles et ses terrasses est une des rues les plus spectaculaire de la vieille ville de Gérone.
De là, à travers la place de l’oli puis des petites ruelles on rejoint notre point de départ.

Cet itinéraire initiatique permet d’apprécier toutes les facettes de la vieille ville et des murailles de Gérone. Bien sûr elle ne comprend pas les visites de la cathédrale et des nombreux autres monuments de la ville. D’autres post vous aideront
à planifier votre visite de Gérone.

Les murailles de Gérone, un superbe panorama
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *