Empuriabrava fête ses 50 ans, retour sur l’histoire de la station

Empuriabrava fête ses 50 ans en 2017. Empuriabrava, est une zone résidentielle de Castelló d’Empúries), située à 40 km de la frontière française et à 8 km au sud de Roses sur la Costa Brava en Espagne. C’est la plus grande marina d’Europe, et elle a été construite en 1967. Empuriabrava a été entièrement autour d’un réseau de canaux navigables entourée de villa ou d’appartements, ce qui lui vaut les surnoms de Venise Espagnole.

Empuriabrava construite il y a 50 ans

La plus grande marina résidentielle dans le monde, Empuriabrava fête ses 50 ans. En Juin 1967, le Conseil municipal de Castelló d’Empúries a approuvé la plan et a donné le feu vert pour le développement de la zone située entre Salins et l’arrosage de la bouche de la Muga.


Le projet était un peu différent de la réalité d’aujourd’hui. L’un des promoteurs aimait faire de l’avion et soon projet initial était de construire un club de vol autour d’un quartier résidentiel, dans le style de ce qui se faisait en France. Un autre des promoteur, qui connaissait Miami, a ajouté l’idée de construire un canal maritime qui atteint la mer.

Empuriabrava fête ses 50 ans tout au long de l’année

L’anniversaire sera célébré tout au long de l’année avec des festivités, sportives et culturelles. Mais la ville de Castello d’Empuries veut aussi que ce soit l’occasion de repenser l’avenir du port de plaisance.

Ainsi, se tiendra en Octobre, une conférence pour débattre de l’avenir d’Empuriabrava sous divers aspects. Par exemple, les habitants d’Empuriabrava recherchent un certain anonymat, ce qui est très différent d’un village où tout le monde connaît tout le monde. Il faudrait faire évoluer cette mentalité, et mieux intégrer la station dans la région. Certes, Empuriabrava a grandi dans la région et a généré de nombreux emplois. Mais elle n’a pas forcement l’estime des habitants. Une façon de célébrer l’anniversaire serait de lancer un projet de verdissement à Empuriabrava, de développement de la partie la plus sauvage d’Empuriabrava, si proche du parc naturel des Aiguamolls d’Emporda.


Questionnaire pour les habitants en français : http://www.castello.cat/empuriabrava50anys/

Une construction controversée et un développement parfois difficile

Empuriabrava a été concçue sur une zone marécageuse qui aujourd’hui abrite un parc naturel. La richesse écologique du site n’était pas perçue de la m^me manière dans les années 60, et la façon dont est née Empuriabrava est impensable aujourd’hui.
N’oublions pas la lutte des écologiste dans les années 1970 pour arréter l’agrandissement d’Empuriabrava, qui aurait du tripler sa surface, avec les projets Port Llevant et Fluvià Marina.
Le roupe de défense des zones humides de l’Empordà (GDAE) lança une campagne « Les derniers Marais de l’Empordà en danger » (14 Août 1977 et l’été 1978), avec exposition itinérante, débats, conférences, des manifestations, occupation des sites et autres activités. Il fallait sensibiliser l’opinion publique.


Leur combat de sept années a abouti à la création du parc naturel des marais d’Empordà. En 1973, le Parlement de Catalogne a voté la protection de ce territoire de 4713 hectares baigné par les rivière Muga , Fluvia , Teret Daró. Aujourd’hui ces marais font la fierté de la région et sont un attrait touristique très important. Je vous conseille la visite du parc d’Aiguamolls d’empordà, si vous séjournez à Empuriabrava.

Empuriabrava grandissait avant même de devenir la station touristique établie qu’elle est aujourd’hui. Parfois de manière difficile. Le club aérien n’a pas fonctionné comme prévu et ses hangars ont été abandonnés, jusqu’à ce qu’en 1985 le centre de parachutisme soit crée. C’est devenu aujourd’hui le plus grand en Europe et l’un des trois plus importants le monde.

Au début, les Allemands étaient en majorité, mais à partir des années 1980, ils ont été supplantés par les Français, qui forment aujourd’hui maintenant le plus grand groupe, suivis par les Allemands, néerlandais et anglais. Les enfants des premiers propriétaires allemands à Empuriabrava ont vendu les maisons, en particulier à des français. A Empuriabrava 42 nationalités coexistent. En hiver, il y a environ 7000 résidents, et ce chiffre monte à près de 100.000 dans la première quinzaine du mois d’Aout.
Tout cela montre qu’il n’est pas simple de créer des stations touristiques complètement artificielles. L’adéquation indispensable avec l’environnement sauvage, avec les habitants locaux et avec les besoins touristiques qui évoluent dans le temps, doivent faire réfléchir les promoteurs pour trouver des solutions durables dans la création d’espaces touristiques.

En 2017, Empuriabrava est une station balnéaire animée

Empuriabrava couvre une surface de plus de 500 hectares et a marina dispose de 23 km de canaux navigables qui sont à l’origine du succès de cette station balnéaire. Ils sont gérés par un concessionnaire privé et 4500 propriétaires ont un amarrage. On trouve des bateaux de toute taille, du plus petit zodiac au plus grand yacht de croisière. Empuriabrava est la plus grande marina d’Europe et un des plus vastes complexes touristiques de la Méditerranée, avec 7 km de plages de sable fin.


C’est une station très animée grâce à son port, sa plage, ses piscines, ses nombreux commerces, discothèques, bars, restaurants, jeux pour enfants, …

Pour louer sur Empuriabrava, un site belge qui m’a fourni quelques photos de la construction d’Empuriabrava : http://www.empuriabrava-appartement.be/photos-construction-empuriabrava.htm
Pour aller plus lon :
http://www.castello.cat/wp-content/uploads/2017/01/Suplement-ARa-girona_1484780401.pdf
http://www.castello.cat/empuriabrava50anys/

Empuriabrava fête ses 50 ans, retour sur l’histoire de la station
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *