Les cartes de Noël de Dali, un dôle de conte de Noël

Voici deux récits de l’histoire des cartes de noël de Dali : une aventure américaine qui a mal tourné, et une collaboration avec un laboratoire pharmaceutique assez peu connue.

Les cartes de Noël de Dali, un rêve américain

Il était une fois, un peintre extrrrrrèèèèmement célèbre (rouler les R, svp) et parfois attiré par l’argent (Avido Dollard) et une marque de carte postale, avide de succès. La rencontre ne pouvait déboucher que sur un succès. Que nenni.
En 1959, un homme d’affaires rencontre Salvador Dalí à New York, et lance l’idée de créer une série de cartes de vœux signée Dalí pour Noël. Salvador Dalí sort aussitôt ses premiers croquis, pendant que l’homme d’affaires convainc la grande société du domaine, Hallmark Cards.

Carte de noel de dali Hallmark (2)

Cette société avait l’habitude depuis une vingtaine d’année d’éditer des cartes réalisées à partir d’ouvres de grands peintres, anciens ou contemporains : Pablo Picasso, Paul Cézanne, Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Saul Steinberg, et Norman Rockwell. Le créateur de la marque avait l’envie de faire partager des chefs-d’œuvre artistiques avec les américains moyens.
Les négociations commerciales entre les deux parties ne sont pas simples, car pour Dali, le génie, ça n’a pas de prix ! . Un accord sera trouvé pour un prix cash, sans royalties, d’un montant de 15 000 dollars.

Dali n’est pas un très bon collaborateur

Le contrat signé, Dalí en quête d’inspiration repart sur la Costa Brava, à Cadaques, dans son atelier de Port-Lligat, le lieu de toutes ses inspirations. Mais les hommes d’affaires américains n’ont pas les mêmes canons de la productivité que le génie de l’Emporda. Ils le pressent de fournir les cartes annoncées. Dali leur renvoie alors sur le champs, une série de cartes, aux noms abracadabrantesques : “L’arbre à papillons”, “L’Adoration”, “La Madone Papillon”.

Carte de noel de dali Hallmark (3)
Carte de noel de dali Hallmark (5)

Sur la série, deux seulement seront retenues et éditées en 1960 par Hallmark : “La Famille Sacrée” et “La Madone à l’Enfant”.cartes de Noël de Dali Hallmark (6)

Le marché des cartes de Noel 1960 n’est pas prêt

Le marché des cartes de Noel 1960 n’est pas prêt à recevoir la créativité débridée des cartes de Noël de Dali. L’échec va être total. Il est étonnant qu’il n’ait pas anticipé un tel choc culturel. . Les figures saintes surréalistes et difformes ont créé un tollé parmi les foules de consommateurs, qui ont exigé le retrait des cartes de Noël de Dali.
Il vrai que la rencontre da le magie de Noêl et du surréalisme de Dali ont parfois de quoi effrayer comme cet ange décapité jouant de la musique.

Carte de noel de dali Hallmark (4)
Résultat, Tout part au pilon, excepté quelques centaines d’exemplaires, aujourd’hui extrêmement recherchés par les collectionneurs.

Une deuxième tentative de cartes de Noël de Dali

Plus tard, entre 1958 et 1976, Dali a collaboré avec un laboratoire pharmaceutique basé à Barcelone, Hoechst Ibérica. En 1958, il a créé la première de ses 19 cartes de vœux pour Hoeschts qui désirait la transmettre aux médecins et aux pharmaciens dans toute l’Espagne.

Rebecca M. Bender, un professeur de la littérature espagnole, a mis en ligne une collection de 19 cartes de Noël conçues par Salvador Dalí. Certains d’entre elles ont été créés pour la société catalane Hoechst ibérique entre 1958 et 1976.
Quelques passages de cet article, avec les cartes de Noël de Dali en illustration.
L’arbre de Noël, sera un élément constant dans ces 19 illustrations de Dalí. L’inspiration viendra ensuite de la littérature espagnole, de Diego Velázquez … La majorité des cartes de Dalí contient, un message écrit à la main à court ou description écrite par le peintre surréaliste lui-même

cartes de Noël de Dali 1960

Voeux de Noël, 1960 (AVEC Don Quichotte)

carte de noel de dali 1962

Felicitación de Navidad, 1962 (… el amorce de Noël astronautico)

Felicitación de Navidad, 1968

Felicitación de Navidad, 1968

Felicitación de Navidad, 1958

Felicitación de Navidad, 1958

cartes de Noël de Dali 1964

carte de noel de Dali 1964

carte de noel de Dali 1964

carte de noel de Dali 1974

La première carte de Noël de Dali : un projet de couverture de vogue

Enfin parmi les images proposées dans cet article, se trouve aussi une esquisse pour la couverture de Vogue. Une des premières images daliniennes utilisées pour Noël, était en fait un croquis pour une couverture du magazine Vogue en 1946. Cette image est caractéristique du style surréaliste de Dalí, avec un vaste paysage aride et l’incorporation de doubles-images, des éléments architecturaux mélangés aux traites humains d’un visage féminin.

navidad_1946_dali_felicitacion-de-navidad-vogue-cover



Pour l’épisode malheureux des cartes Hallamark
http://www.washingtonpost.com/news/wonkblog/wp/2014/12/23/these-salvador-dali-christmas-cards-outraged-hallmark-shoppers-in-1960/
http://www.konbini.com/fr/inspiration-2/salvador-dali-hallmark-cartes/
http://www.antiserious.com/2014/12/25/salvador-dali-christmas-cards-hallmark/

Pour la période 1958 – 1976 : l’article de référence :
https://rebeccambender.wordpress.com/2013/12/23/dali-christmas-cards/

Les cartes de Noël de Dali, un dôle de conte de Noël
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

2 réflexions au sujet de « Les cartes de Noël de Dali, un dôle de conte de Noël »

  1. J’aimerai acheté des carte postales de noel de dali. merci de me dire si c’est possible et a quel prix<;cocodada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *