Bilan 2016 de la saison de plongée sur la Costa Brava

NB : Cet article est une traduction de l’article du Diari de Girona, du 19/09/2016, La Costa Brava concentra la meitat de centres de submarinisme de Catalunya 
Les photos sont personnelles.

Concentration des centres de plongée sur la Costa Brava

Les centres de plongée sur la Costa Brava représentent la moitié des centres de plongée en Catalogne. L’attrait des fonds marins et la proximité avec la France, qui amène 90% des clients, en sont les principales raisons.

Bilan 2016 de la saison de plongée sur la Costa Brava

Parmi les 205 centres de plongée inscrits dans les registres de l’administration catalane, 94 sont situés sur la Costa Brava, soit 46. Les principales raisons pour lesquelles la plupart de ces établissements sont situés sur la côte de Gérone sont :

  • d’une part la beauté des fonds marins dans la région
  • d’autre part, la proximité de la principale clientèle qui vient pratiquer la plongée sur la Costa Brava, les français. Actuellement, 90% de la clientèle est française, encouragée par une règlementation équivalente, et de prix qui sont eux, moins cher que sur le littoral français.

La concentration d’une centaine de centres de plongée sur la Costa Brava n’est pas accidentelle, selon le président de l’Association des centres touristiques sous-marins, Genis Dalmau, parce que “la Costa Brava possède des fonds variés, avec des grottes, des murs et de la flore et de la faune qui attire de nombreux plongeurs. ”

plongée costa brava begur aiguafreda (2)
Un autre des principaux centres de cette accumulation est la demande des clients français. «Ils représentent 90% de tous nos clients», a déclaré Dalmau. Cela explique en partie pourquoi les prix offerts sur la Costa Brava sont plus compétitifs que dans les villes côtières françaises. Dalmau souligne également, que les offres des hôtels qui combinent les activités sous-marines, les loisirs et la culture sont un facteur qui attire plus de tourisme sur la côte de Gérone.

plongée costa brava begur aiguafreda (9)
Les bons résultats des entreprises de plongée sur la Costa Brava ont fait de la région un leader autour de la Méditerranée. Cependant, il y a de plus en plus de nouveaux concurrents. La Croatie en est l’un des principaux, selon Dalmau, avec des fonds au niveau de ceux de la Costa Brava, qui attirent les clients italiens et allemands. Et surtout, la principale destination pour la plongée amateur est la mer Rouge en Égypte, suivie par la Thaïlande et certaines parties des Caraïbes.

Pas de surexploitation des îles Medes

L’Estartit (Baix Empordà) est la ville de la Costa Brava où il y a le plus d’entreprises et de centre de plongée, avec 15 écoles dans la ville. Les îles Medes sont l’une des raisons de cette concentration. Dans ce parc naturel chaque jour, on peut effectuer chaque jour un maximum de 400 plongées. L’association pense qu’il n’y a « ni surconsommation ou ni abus de cet archipel ». Et de rappeler à cet égard, les cours d’introduction dans les écoles pour apprendre le respect des fonds marins. Après l’Estartit, les autres localités avec le plus de centres sont Roses, l’Escala et Palamos.

Bilan 2016 de la saison de plongée sur la Costa Brava

Genis Dalmau par ailleurs l’autre espace protégé de la Costa Brava, le Cap de Creus, qui n’a pas développé de plan d’usage. Il affirme qu’il est nécessaire de réglementer l’activité. «Nous ne voulons pas d’interdiction, mais une régulation des activités incompatibles comme la pêche professionnelle et la plongée.” Ainsi, le président de l’Association des centres touristiques de plongée sur la Costa Brava, appelle au développement de ce plan pour mieux gérer la zone.

de bonnes perspectives

Bien que la crise ait également affecté ce secteur, Dalmau reconnait qu’il « se tient assez bien.” Selon le président, les prix sont restés compétitifs au cours des dernières années, comme le baptême qui coûte environ 60 euros, et l’obtention d’un niveau 1 (ou équilvalent), valable dans le monde entier, d’une valeur d’environ 400 euros. Tout cela rend Dalmau optimiste, et il est convaincu que « les chiffres resteront bons l’année prochaine ».

plongée costa brava ses negres begur

Bilan 2016 de la saison de plongée sur la Costa Brava
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *