Le souvenir solidaire à Barcelone, une action pour le tourisme durable

Le souvenir solidaire à Barcelone est promu par le secteur public. Les boutiques officielles d’information touristiques de la ville proposent les objets de 18 entreprises solidaires, des entités pour l’emploi des prisonniers, des handicapés ou des anciennes prostituées. C’est une manière d’encourager le tourisme responsable, car 2017 est l’année internationale du tourisme durable.
2017 année internatonale du tourisme responsable

Ramener des souvenirs fabriqués localement fait partie de la charte éthique du voyageur responsable. C’est en cela que le tourisme contribue aux économies locales. Il faut plutôt chercher plutôt des articles d’artisanat qui soutiennent les communautés locales. Pour l’acheteur voyageur, il y a trois façons de ramener un « souvenir » de Barcelone:

  • Se tourner vers des souvenirs classiques et bon marché dans les nombreux magasins du quartier gothique
  • Opter pour des articles fabriqués à Barcelone, qui offre un style et un design particulier
  • Favoriser souvenir solidaire à Barcelone, c’est donner un supplément solidaire à l’acquisition, lorsque l’objet est réalisé par un groupe socialement défavorisé.

Les souvenirs bons marché pas toujours en rapport avec ce que l’on visite!!

L’effort pour fournir des souvenirs de qualité s’oppose à une armée de marchandises à bas prix dans les zones touristiques. Avec la mondialisation et la fabrication à faible coût de «souvenirs» fabriqué en masse en Asie, avec des motifs identiques, ou seul le nom imprimé de Barcelone, Rome, Paris ou Londres, le low-cost a envahi les boutiques de souvenirs. Ce n’est pas seulement une question de mauvais goût, mais d’argent. « Les gens veulent des souvenirs bon marché », dit un vendeur de la Sagrada Familia, incapable de justifier l’absence d’âme dans l’arsenal de souvenirs offerts dans sa boutique. Le faible coût l’emporte sur la personnalité des objets, l’originalité et l’attachement à chaque endroit. Aimants pour portes de réfrigérateur, casquettes de baseball ou T-shirts monopolisent le marché international. Tout ce qui change, ce sont les images des monuments de chaque lieu.

souvenirs de Barcelone

Mais, en dehors de la qualité des produits, ce qui blesse les sentiments et la fierté locale, c’est la robe à falbalas industrielle, que l’on voit toujours en première ligne dans la plupart des magasins de souvenirs. Les établissements des rues de la Marina, Mallorca, Provença mettent en avant des produits qui n’ont aucun liens ni avec Barcelone, ni avec la culture Catalane. Une armée de castagnettes, de chaussures de flamenco et de taureaux submergent les magasins populaires. Et pourtant, Barcelone n’est pas andalouse.Et ne parlons pas du sweat-shirt « Université de Barcelone ».souvenir de BArcelone
Les efforts déployés par le secteur public pour promouvoir l’identité catalane demeurent presque dans un grain de sable dans le désert des foulards du Real Madrid et des mauvaises imitations de l’équipement du Barça. « Mon fils sera heureux », dit une anglaise, avec le maillot de Messi dans une main et un oreiller en forme de smiley dans l’autre. Le reste du tableau est complété par des tee-shirts Al Pacino et du Che. Est-ce l’empreinte que laissera Barcelone ?
Si le pauvre auteur de la Sagrada Familia sortait de sa tombe, il y retournerait, ahuri de voir l’empire du « souvenir » qui entoure le temple (et qui n’est pas pire que celui de la Rambla) et qui utilise tant son nom. Gaudí donne son nom à une multitude de lieux, et d’objets, avec des images de ses œuvres estampillé sur toute l’artillerie des « souvenirs » et des aimants, le tout recouvert d’une surdose de trencadis.

souvenirs Gaudi

Un concours pour améliorer la qualité des souvenirs de Barcelone

Bru Recolons a créé un concours qui invite le public à améliorer la qualité des articles que les touristes achètent comme cadeaux ou pour garder en souvenir de leur voyage, Pour les rendre plus authentiques et typiques, pour y intégrer les valeurs, l’histoire et la personnalité authentique de Barcelone.
Depuis 2015 ce concours a lieu tous les ans.

exemple souvenirs typiquement conçu pour Barcelone

exemple souvenirs typiquement conçu pour Barcelone. 2eme prix 2016

Trois prix (1000, 300 et 200 euros respectivement) seront attribués. Les dix meilleurs, choisis par un jury de spécialistes de design et de souvenirs, deviendront des objets ou resteront à l’atat de dessin. Et dans la mesure du possible, ils seront fabriqués en Catalogne.

prix souvenirs Barcelone 2015

Autre design concourrant pour le prix 2015

L’expérience ultime d’un voyageur est de lui permettre de garder quelque chose pour qu’il se souvienne de son séjour dans la ville, avant de revenir visiter ou y vivre.

Choisir un souvenir solidaire à Barcelone

Parce que les vitrines sont souvent difficiles à conquérir pour le souvenir solidaire à Barcelone, les points d’information touristique officiels de la ville, montrent ces cadeaux de Barcelone, qui proviennent d’entreprises qui emploient des personnes handicapées, des personnes atteintes de maladies graves, des détenus, des anciennes prostituées et beaucoup d’autres personnes en processus de réinsertion. L’expérience a commencé quelques années et il y a déjà 18 entreprises qui utilisent cette plate-forme de vente.
C’est une mission complexe, car derrière la proposition de chaque association ou fondation, il y a non seulement un groupe qui a un accès difficile au monde du travail, mais également, un long processus qui va de de l’idée du produit, en passant par le design et la réalisation par de nombreuses mains formées pour cette tâche, et par le difficile défi de la commercialisation. L’agence Tourisme de Barcelone, a élargi cette solidarité ces deux dernières années, augmentant le volume des références de souvenir solidaire à Barcelone à 200, 10% des 2000 produits proposés dans les boutiques des principaux points d’information touristique, BCN Original Shop.

Dans certains cas, les produits de solidarité sont vraiment compétitifs. Mais, le souvenir solidaire à Barcelone a encore du chemin à parcourir dans le volume des ventes (qui représente 5% du total) dans un secteur qui comporte une grosse concurrence d’entreprises privées.
Avec un million de visiteurs chaque année, le point d’information de la boutique de la place de Catalogne est une excellente vitrine pour se faire connaître. Par les voyageurs, mais aussi par les habitants, qui viennent acheter des billets pour des spectacles ou autres actions culturelles. Celui de la place Sant Jaume, qui vient d’ouvrir après rénovation, sera désormais une plate-forme de distribution aussi puissante que celle de la gare de Sants.

Promouvoir le « Made In BCN »

Les clients de ces points de vente sont en général à la recherche d’un autre produit que le souvenir des magasins de la Rambla, et valorise le « Made in BCN ». Par conséquent, Les magasins recherchent des produits différenciés, basés sur la qualité, la durabilité et la solidarité, réalisés à Barcelone ou en Catalogne.
Le souvenir solidaire à Barcelone n’est pas conçu comme un souvenir pur et dur, mais plutôt comme un cadeau à offrir, sans que le mot Barcelone apparaisse, comme les articles imprimés avec le nom des villes perdent l’élan en faveur des dossiers dont la valeur est sa création le lieu d’achat.

souvenir solidaire à Barcelone - Integrat Art

 

Des ateliers pour femmes en difficulté

Dans ce scénario, la marque Dona Kolors,qui propose des articles et des accessoires de mode fabriqués par les femmes en risque d’exclusion sociale, vient d’un projet social très fort. Les femmes qui passent par leurs ateliers de formation ont une possibilité réelle de travail. Les sacs à main colorés, les coussins, les nappes et accessoires sont le fruit du travail d’une équipe de six femmes talentueuses dont les histoires peuvent être connues sur le site web.
souvenir solidaire à Barcelone, Dona Kolor

Une idée partagée par la Fundació Mas Albornà, ,
qui favorise l’intégration des personnes ayant une déficience intellectuelle, avec un petit atelier de couture qui fabrique pour le secteur du tourisme, des chemises et des sacs de Barcelone, et différents objets. Les motifs font allusion à la Barcelone romaine. 5 personnes sont employés dans cette production, sur les 300 qui travaillent à la fondation dans d’autres domaines.

 

A la fondation Disgrup, , qui travaille avec des personnes handicapées, les stylos sont vendus en solidarité pour soutenir les personnes touchées à un euro dans la boutique. Elle cherche à favoriser le marché du travail et à sensibiliser les gens.

fondation Disgrup barcelone
Les magasins de l’agence Tourisme de Barcelone comprennent aussi :

  • Des sacs et accessoires « farcell » catalan établi par la population carcérale du Centre d’Iniciatives par a la Réinsertion (CIRE),

    souvenir solidaire à Barcelone - farcell » catalan établi par la population carcérale du Centre d'Iniciatives par a la Réinsertion (CIRE),

    produit catalan établi par la population carcérale du Centre d’Iniciatives par a la Réinsertion (CIRE),

  • La collection de bijoux « endorphines » de la Fundació Tallers,  qui travaille avec des personnes atteintes de déficience intellectuelle ou de troubles mentaux. Cette marque, dont le nom fait allusion à l’idée de créer le bonheur, contient 20 modèles de colliers, boucles d’oreilles et bracelets, en argile polymère coloré, qui suggèrent des émotions.
  • des objets d’Integrat Art, http://artintegrat.org/

souvenir solidaire à Barcelone - Integrat Art

Et bien d’autres.
Choisir le souvenir solidaire à Barcelone, c’est faire une action pour le tourisme durable
Pour aller plus, loin :
Source :
http://www.elperiodico.cat/ca/noticias/barcelona/barcelona-promou-souvenir-solidari-5941803
http://www.elperiodico.cat/ca/noticias/barcelona/records-per-oblidar-souvenirs-barcelona-5946261
http://www.elperiodico.com/es/noticias/barcelona/ideas-para-olvidar-bcn-4369355

https://premistalent.barcelona/

 

Le souvenir solidaire à Barcelone, une action pour le tourisme durable
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *