Projet Sepia, développement de la seiche sur la Costa Brava

Le projet Sepia, une initiative pionnière en Europe, devrait faciliter de la reproduction de la seiche dans les eaux du village de l’Escala sur la Costa Brava.
La ville de L’Escala a lancé aujourd’hui le «Projet Sépia », une initiative de premier plan et pionnière en Europe qui permettra de repeupler les eaux de la Costa Brava de cette espèce, actuellement dans une phase de reproduction en déclin alarmant.
projet sepia

Cette action viendra compléter celle engagée l’année dernière à l’Estartit, en face des iles Medes, au cœur du parc naturel, consistant à placer des branches dans l’eau pour ces animaux pondent leurs œufs.
La nouveauté est que les œufs qui se fixent à des filets de pêche et sont ramené par les pêcheurs, seront mis en incubateurs pour retourner à leur habitat avec des garanties de survie bien meilleures.
Les experts estiment que, dans une demi-année, on aura récupéré des dizaines de milliers de ce céphalopode, dont la population avait été réduite à des causes telles que le changement climatique ou la pollution, selon les promoteurs du projet Sepia, la pêche technique Isaac Moya et biologiste Boris Weitzmann.

Projet Sepia, protéger le développement des larves.

Ce projet vise à inverser cette tendance et protéger les œufs et créer des habitats de reproduction pour faciliter la croissance de l’espèce et promouvoir la sensibilisation du public sur l’environnement marin.
Un kilomètre de corde avec des branches de lentisque, une des espèces préférées pour la seiche avec le pin, a été lancée en mars en mer.

projet sepia l'escala mise à l'eau de branches
Pour Boris Weitzmann, il devrait y avoir beaucoup plus seiches dans la baie de L’Escala l’année prochaine, une fois que les oeufs auront fait toute leur incubation et éclos en Juin ou Juillet, et que les jeunes se seront enterrés dans le sable pour terminer le processus.
La seiche ne se reproduit qu’une fois dans sa courte vie : 1 à 2 ans. Après avoir grandi plus profond, les adultes reviennent près des côtes. Les mâles s’affrontent pour conquérir une femelle et en sortent très affaiblis. De leur côté, les femelles utilisent leurs réserves à protéger la ponte sans s’alimenter. A l’issue des reproductions, mâles et femelles meurent rapidement d’épuisement.

projet sepia l'escala
L’autre chef du projet Sepia, Isaac Moya, a rappelé que dans cette municipalité de la costa brava, de nombreuses personnes vivent de la pêche de la seiche et aujourd’hui, et qu’ils sont obligés de passer à d’autres types de pêche pour assurer un revenu. La collaboration des pêcheurs et des marins devrait permettre de respecter les pépinières et favoriser ainsi la reproduction de la seiche, du poulpe et du calmar.
Le processus qui a été lancé dans L’Escala sera répété cette semaine à L’Estartit. Des études pour étendre le système à Roses seront engagées.

Pour aller plus loin :
Une excellent PDf sur la reproduction des seiches
http://www.biolit.fr/sites/default/files/07%20-%20PONTE%20DE%20SEICHE%20(MED)%20-%20MOYENNE%20DEFINITION.pdf

http://www.lavanguardia.com/vida/20160330/40760984950/un-proyecto-referente-en-europa-repuebla-de-sepias-la-costa-brava.html
http://www.emporda.info/comarca/2016/03/30/pescadors-lescala-recuperen-sepia-submergint/308329.html

http://www.diaridegirona.cat/alt-emporda/2016/03/30/comencen-installar-ponedores-sepies-lescala/775107.html

Projet Sepia, développement de la seiche sur la Costa Brava
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *