Le monastère de Ripoll, joyaux des pyrénées catalanes

Le monastère de Ripoll, est situé entre la Costa Brava et les hautes plaines de Cerdagne, au pied de pyrénnées Catalanes. C’est un joyau de l’art roman avec un portail splendide.

monastère de Ripol, le portail

Ce monastère bénédictin fut fondé par le comte Guifred le Velu au IXe siècle. Il est vite devenu un centre culturel et intellectuel important du Haut Moyen Âge. Il a subit des transformations et des agrandissements jusqu’au XIIe siècle.
Le monastère de Ripoll a été construit dans le contexte du conflit entre les arabes et les chrétiens dans la péninsule ibérique, et dans celui de la création de la nation Catalane. En 888 le comte Wilfred le Velu, comte de Barcelone, capture ce territoire aux arabes et fonde Santa María de Ripoll sur un autre ancien temple chrétien détruit par les musulmans. A partir de cette date, le Comte de Barcelone ne sera plus nommé par les rois francs, mais le titre sera transmis par héritage, ce qui est souvent considéré comme l’acte fondateur de la Catalogne.

monastère de Ripoll

L’extraordinaire portail du monastère de Ripoll

Le principal chef-d’œuvre du monastère est le portail roman du XIIe siècle : Ce portique sculpté est un sommet de la sculpture romane catalane. Il a été surnommé la “Bible en pierre”.

D’un mètre d’épaisseur, il est formé par une entrée voûtée avec sept archivoltes sculptées , divisé en sept franges horizontales, où sont représentées des scènes bibliques, historiques et allégoriques, réparties de haut en bas, du ciel vers la terre. On y retrouve le Pantocrator et les 24 anciens de l’Apocalypse, les apôtres, David et Salomon, et d’autres figures divines, humaines et animales au fond. Vous pouurez voir à la fin de l’articleune vidéo sur la restauration récente du portail.

Tous les détails du portail : http://www.monestirderipoll.cat/la-portada/

le monastère de Ripoll, foyer culturel majeur du moyen âge

Le Monastère Santa María de Ripoll fut un important centre culturel, notamment grâce à sa collection de documents écrits.

  • Au milieu du Xe siècle, le monastère comptair 66 manuscrits.
  • Début XIeme, on en comptait le double
  • et à la fin du siècle, Ripoll en possédait près de 250

La plupart de ces manuscrits étaient retranscrits au monastère de Ripoll, dans le “scriptorium”, une grande salle réservée à cet art délicat de l’écriture caligraphiée et de l’enluminure.

Bible de Ripoll

A folio from the Bible of Ripoll, XI century (Vatican Library, Vatican City).

De toute la collection, la Bible de Ripoll en est le plus précieux (un exemplaire est conservé aujourdhui à la biblihothèque nationale à Paris, un autre à la biblihothèque du Vatican). Ses nombreuses illustrations et une série de textes d’introduction en font une espèce d’encyclopédie du texte sacré.
À Ripoll fut également rédigée, à la fin du XIIIeme siècle, la Gesta Comitum Barcinonemsusm, considérée comme la première histoire de Catalogne.

Visiter le monastère de Ripoll

L’intérieur conserve trois des cinq nefs qu’il possédait. Dans le transept et dans les murs de la nef centrale, se trouvent les tombes de plusieurs des comtes de Besalú et de Barcelone, comme le propre fondateur Guifred le Velu. Le cloître du monastère est à deux étages. Commencée au XIIe siècle, sa construction fut interrompue jusqu’à la fin du XIVe. La galerie supérieure ne fut achevée qu’au XVIe siècle.

monastère de Ripoll le cloitre

Informations pratiques pour visiter le monastère de Ripoll :
Horaires :

  • Horaires d’été ( 1 avril – 30 septembre) : 10.00 à 14.00 h, 16.00 à 19.00 h
    Dimanche et fêtes : 10:00 à 14:00h, Juin – Aout : 10.00 à 14.00 h, 16.00 à 19.00 h
  • Horaires d’hivers : (1 octobre – 30 mars) : 10.00 à 13.30 h, 15.00 à 18.00 h
    Dimanche et fêtes : 10:00 à 14:00h

Tarifs

    • Tarif général: 5,50€
    • Tarif réduit: 4,70€

Adresse et contact : Plaça de Monestir,s/n 17500 Ripoll (Ripollès) – Tél. :(+34) 972 70 42 03
Site internet : http://www.monestirderipoll.cat/

bible de ripoll - The Creation of Adam and Eve, Bible of Sant Pere de Rodes, XI century (Bibliothèque Nationale de France, Paris).
The Creation of Adam and Eve, Bible of Sant Pere de Rodes, XI century (Bibliothèque Nationale de France, Paris). This manuscript was painted in “watercolor”, which markedly contrasts with most of the miniatures of the time that rather seem engraved or printed on parchment.

 

 

Le monastère de Ripoll, joyaux des pyrénées catalanes
Cet article vous a plu? Notez-le

Amateur de soleil et de criques. J’aime les balades le long de la mer méditérannée, la gastronomie catalane, la plongée sous-marine, les photos et les oiseaux dans les rizières de Pals.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *