Tristes actualités pour l’écologie sous-marine sur la Costa Brava

Braconnage, filet fantôme et algues en voie de disparition sur la Costa brava, trois Tristes actualités pour l’écologie sous-marine sur la Costa Brava. Trois news qui nous montrent que Mare Nostrum est toujours malmenée, y compris dans les réserves et parcs naturels.

Braconnage de corail au Cap de Creus, un corailleur arrêté à Rosas

Les policiers des Mossos D’Esquadra ont arrêté le 19 Septembre 2016, un habitant de Rosas et deux complices, pour navigation irrégulière, Pêche de corail sans permis, pêche dans la réserve partielle de Cap de Creus et d’entrave à la police. Ce braconnier, qui a de nombreux antécédents, a été libéré avant sa comparution devant un juge.

source mosos d'escadra : materiel confisqué à Rosas

source mosos d’escadra : materiel confisqué à Rosas

L’arrestation a été mouvementée puisque le corailleur a foncé sur le bateau de la police. Les investigations ont permis de retrouver deux contenant respectivement 2 et 3,3 kg de corail rouge. Le bateau a été immobilisé et les outils utilisés pour réaliser cette activité criminelle ont été confisqués.

Cela fait suite a une arrestation en Juin à Begur, avec un braconneur ayant récolté 600 grammes de corail rouge. Les tristes actualités pour l’écologie sous-marine sur la Costa Brava ne connaissent pas de saisons…

source : mossos d'esquadra

source : mossos d’esquadra

Quand on sait que le corail rouge ne pousse que de quelques millimètres par an, on est effrayé par les dégâts causés par ce braconnage. Les sanctions ne sont généralement pas assez fortes comparées à l’appât du gain.

corail rouge iles medes - fet

Un énorme filet fantôme retiré des iles Medes.

Une équipe de chercheurs de la Faculté de biologie et de l’Institut de recherche sur la biodiversité à l’Université de Barcelone UB (IRBio) aidée du personnel du Parc Naturel Montgrí, îles Medes et du Baix Ter et par le Groupe Actions spéciales des pompiers (GRAE) ont remonté un filet abandonné dans la réserve marine des îles Medes.
L’article sur le site de l’UB : http://www.ub.edu/web/ub/en/menu_eines/noticies/2016/09/048.html
C’est un filet encerclant d’environ 200 mètres de long et d’un poids considérable qui était sur un lit de sable, des cailloux et des rochers. On estime qu’il est resté environ deux ans sur les fonds marins. Le filet a été localisé par un instructeur d’un centre de plongée de l’Estartit. Avant le retrait, une étude a été faite pour évaluer les dégâts causés, afin de quantifier l’impact du filet et libérer les espèces piégées. Sa taille et son poids était tel, que les opérations ont demandé deux jours de remontée avec l’aide de ballons à air et en deux phases.

source : Universitat de Barcelona , recupération du filet de pêche, Tristes actualités pour l’écologie sous-marine sur la Costa Brava

source : Universitat de Barcelona , recupération du filet de pêche

le combat contre la pêche fantôme continue

Les effets érosifs du filet sur les roches dans lesquelles il avait été soumis au cours des deux années ont été considérables. Cette affaire demontre que des filets ont été utilisés dans l’aire de réserve marine. Les résultats du programme de surveillance de la biodiversité marine du parc indiquent un déclin de certaines espèces commerciales comme la brème, et on soupçonne que la cause était la pêche à la senne. Le filetau semble confirmer cette hypothèse.
Cette action fait partie de la campagne «Éviter la pêche fantôme», qui a commencé en 2015 dans le Parc Naturel Montgrí, îles Medes et du Baix Ter, pour le retirer les filets et engins de pêche abandonnés, afin d’éviter les impacts sur les espèces benthiques et les écosystèmes

pêche fantôme costa brava

Une algue en voie de disparition ?

Pol Capdevila Bernat Hereu, professeur de biologie évolutive, écologie et sciences de l’environnement et de l’Institut de recherche de la biodiversité à l’Université de Barcelone UB (IRBio) et Joan Lluis Riera Cristina Linares, du même département, ont réalisé une étude sur que les forêts sous-marines des algues Cystoseira zosteroides (Cystoseires profonde), une espèce vulnérable et endémique de la Méditerranée, qui pourraient disparaître en peu de temps par les effets des conditions météorologiques extrêmes. Les résultats de cette recherche ont été publiés dans le « Journal of Ecology ». Selon l’étude, les effets d’une tempête tous les 25 ans pourraient faire disparaître les populations de cette algue, d’une grande valeur écologique pour la biodiversité marine.
L’étude sur le site de UB : http://www.ub.edu/web/ub/en/menu_eines/noticies/2016/09/041.html

source : Université de Barcelone, Cystoseira zosteroides

source : Université de Barcelone, Cystoseira zosteroides

Capdevila a expliqué que l’algue brune «Cystoseira zosteroides», est une espèce qui forme des forêts sous-marines denses, qui créent une protection de l’habitat et de la nourriture pour les organismes marins. En dépit de sa valeur écologique, il y a peu de littérature scientifique sur cette espèce d’algues, l’une des plus sensibles aux impacts environnementaux et anthropiques en Méditerranée. “En Méditerranée, il y a eu une baisse drastique des algues de l’habitat formant principalement, les genres Cystoseira et Sargassum- ces dernières années. Par exemple, en France les populations ont chuté de façon spectaculaire dans certaines régions marines, en particulier à cause des activités anthropiques, comme la construction de ports ou la pollution.”

Les études de Cystoseira zosteroides “in situ” sont complexes

Entre 2008 et 2012, l’équipe de recherche de l’UB a étudié les Cystoseira zosteroides dans les îles Columbretes, au large de la côte de Montgrí, sur les îles Medes et au Cap de Creus. Dans les iles Medes, il existe une population de Cystoseira zosteroides qui se remet des effets de la tempête, le 26 Décembre 2008, un épisode inhabituel de vents et vagues extrêmes jusqu’à 14 mètres, ce qui a provoqué la mortalité de 79% des communautés de cette espèce
Toutes les études scientifiques sur les algues dans le milieu marin sont difficiles, parce que vous devez plonger pour étudier le fond marin. Les algues Cystoseira zosteroides vivent en eau profonde (> 40 m) , et dans ces conditions, les chercheurs ont peu de temps pour l’immersion et les études « in situ »

source : Universitat de Barcelona ,

source : Universitat de Barcelona , étude des Cystoseira zosteroides

L’enquête a conclu que les algues adoptent des stratégies très différentes de la vie dans les habitats marins. Certains se comportent comme des plantes herbacées. Elles vienent peu de temps et se reproduisent rapidement.
Tandis que d’autres ressemblent à des arbres, vivent de nombreuses années, se développent et se reproduisent lentement et). C’est le cas, selon l’équipe de recherche, des Cystoseira zosteroides, qui investissent beaucoup de ressources dans la biomasse structurelle (croissance d’un tronc d’arbre) et vivent de nombreuses années ( plus de 50 ans). Cette stratégie, toutefois, limite la capacité des algues à s’adapter aux perturbations extérieures au milieu marin.

source : Université de Barcelone,

source : Université de Barcelone, Cystoseira zosteroides

Parce qu’elles vivent dans un environnement très calme, il est très difficile de réagir aux changements dans un court laps de temps. Les impacts locaux tels que les engins abandonnés de pêche (filets), la pollution et la turbidité, et autres changements globaux (réchauffement et l’acidification des océans) sont les facteurs qui menacent ces populations d’algues en Méditerranée.En outre, les biologistes avertissent que, qui est une sorte d’habitat de formation, leur disparition entraîne la perte des espèces associées dans le milieu marin, et joue également un rôle important dans la production primaire des écosystèmes marins, et Par conséquent, l’apport de carbone dans le système.

Les sources des Tristes actualités pour l’écologie sous-marine sur la Costa Brava :

  • Braconnage de corail

http://www.diaridegirona.cat/alt-emporda/2016/09/25/detenen-coraller-temerari-envestir-embarcacio/806009.html

  • Filet fantome

http://www.diaridegirona.cat/baix-emporda/2016/09/26/retiren-xarxa-del-fons-mari/806135.html
http://www.lavanguardia.com/local/girona/20160926/41585198269/retiran-red-pesca-furtiva-fondo-islas-medes.html

  • Alerte sur les algues Cystoseira zosteroides

http://www.diaridegirona.cat/cultura/2016/09/26/estudi-fet-costa-brava-alerta/806094.html
http://noticiasdelaciencia.com/not/21233/los-bosques-submarinos-del-alga-mediterranea-lsquo-cystoseira-zosteroides-rsquo-amenazados-por-el-impacto-de-la-actividad-humana/
https://www.sciencedaily.com/releases/2016/09/160923083645.htm

Tristes actualités pour l’écologie sous-marine sur la Costa Brava
Cet article vous a plu? Notez-le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *