Redécouvrir la Costa Brava, destination nature et culture

Pourquoi redécouvrir la Costa Brava ? parce que la Costa Brava a une réputation qui lui colle à la peau !
Mentionnez les mots Costa Brava et pour la plupart des français (et des européens du nord), cela évoque des visions d’hôtels bondés, de canettes et de frites sur la plage, et de boites de nuit remplis de touriste aussi jeunes que saouls.

Redécouvrir la Costa Brava - cala estreta - palamos

la Costa Brava, un paradis perdu ?

Pourtant, il y a 100 ans, le poète catalan Ferran Agulló a été tellement ému par les falaises plongeant dans les eaux turquoise de criques désertes, qu’il a imaginé le nom Costa Brava, signifiant «la côte sauvage» pour cette région. Après ce baptême poétique en 1908, la Costa Brava dormait paisiblement dans les années 1930.
Les affiches de voyage visaient alors une clientèle riche, cultivée et en grande partie locale. Faire le voyage jusqu’à la Costa Brava en venant de Barcelone était une véritable épopée. Les affiches dépeignaient alors le site archéologique d’Empúries ou bien montraient des gens élégamment habillés, posant à l’ombre, ou arpentant des plages désertes.
Plus tard sont venus les artistes – Dalí à Cadaques, Chagall à Tossa de Mar, son “paradis bleu”. Puis des stars de cinéma ont suivi: Clark Gable et Ava Gardner et Liz Taylor ont posé sur les plages de Tossa, de Pals et de S’Agaró.Redécouvrir la Costa Brava- La cote au nord de Palamos
Avec le boom de l’après-guerre et l’avènement des vacances payées, vint le tourisme de masse. À la fin des années 1960, la marque Costa Brava était devenue synonyme d’une forme de tourisme particulière, exportée vers le nord de l’Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, Scandinavie). Le journaliste catalan Josep Pla, qui évoquait son littoral bien-aimé, disait tristement : «Nous aurions pu, évidemment, avoir un peu plus de sens et de bon goût.»
Plus récemment, on pouvait encore déplorer que les touristes allaient assister à une corrida ou à un spectacle de flamenco juste parce que c’était sur le programme, qu’ils n’étaient pas le moins du tout intéressés par la culture locale, ni les habitants, qu’ils achetaient des souvenirs révoltants.

Redécouvrir la Costa Brava - cala s'alguer

« Quand le soleil brille, ils se dirigent vers la plage, et la nuit, ils sortent pour draguer (ou se faire draguer) et se soûler, ils le font en restant entre compatriotes. » font parfois remarquer les opposant à ce trash tourisme.
Mais ce constat vaut surtout pour quelques zones très urbanisées, comme Lloret de Mar, Empuriabrava ou Platja de Aro. Dans ces grandes stations, les excès du tourisme de masse sont encore bien voyants, et difficiles à gommer, malgré la volonté politique des responsables catalans. Il est parfois bien difficile dans ces villes d’imaginer ce qu’était cette région autrefois.

Redécouvrir la Costa Brava - barque de pêcheur

Redécouvrir la Costa Brava

Mais redécouvrir la Costa Brava, ce beau tronçon de littoral, qui s’étend de la frontière française au nord jusqu’à Blanes au sud vaut la peine. Car la Costa Brava, c’est aussi des espaces naturels et sauvages fabuleux, des plages magnifiques, un arrière-pays constellés de villages authentiques, le soleil, un art de vivre à découvrir.
Pour vous donner envie de redécouvrir la Costa Brava , il me faut en faire la publicité. Mais ce n’est pas toujours facile et cela crée parfois un conflit intérieur :

  • D’un côté, l’intérêt de ceux qui, comme moi, connaissent et aiment la Costa Brava, est de se taire au sujet des criques délicieuses, des petits villages cachés, de la gastronomie et du vin, pour conserver une certaine intimité.
  • De l’autre, cela a été une telle révélation pour moi de redécouvrir la Costa Brava, loin des clichés, que j’ai envie de la partager avec le plus grand nombre. D’où la création de ce blog.

Redécouvrir la Costa Brava - le village de Pals

Redécouvrir la Costa Brava, c’est d’abord profiter d’une foule d’endroits sublimes pour profiter de la plage.

  • Begur et ses criques sublimes (Sa tuna, Sa riera, Aiguablava)
  • Tamariu, Llafranc, et Calella, les perles de Palafrugell
  • L’Escala et Empúries, avec la plage, juste à côté d’un superbe archéologique grec et romain.
  • Et bien sûr la très sauvage Cadaques et ses voisines autour du cap de Creus, El port de la Selva ou Llança

Redécouvrir la Costa Brava - Calella de Palafrugell

Si vous décidez de redécouvrir la Costa Brava, il y a quelques conseils à retenir :

  • Le premier est d’essayer de profiter de la Costa Brava hors saison : en début d’été, les plages sont belles et la foule n’est pas encore arrivée. En automne, la foule a disparu, la lumière est douce et la mer encore chaude
  • Le deuxième, très personnel, est de choisir un séjour en Empordà, entre la frontière et Sant feliu de Guixols, en prenant soin d’éviter (à mon goût) les grandes stations et préférer les petites urbanisations.

belvéderes de Begur - Redécouvrir la Costa Brava, au loin des iles medes

 

  • Le troisième est d’essayer de découvrir l’attrait culturel de la région, aux delà des plaisirs de la mer et de la plage :
    • le triangle Dali (il est né et décédé à Figueres, il a vécu à PortLLigat -Cadaques et Gala, sa femme est inhumée à Pubol)
    • La très ville de Gérone à quelques kilomètres
    • Tous les villages de la région, avec le charme de l’arrière-pays, dans les villages médiévaux de Peratallada ou Ullastret, Pals ou Peralada, ou la beauté des villages de la côte comme Begur.

Peratallada en Catalogne - Redécouvrir la Costa Brava

  • Pour ce qui est de l’art de vivre, la gastronomie locale est très variée et de haut niveau. C’est une des régions d’Espagne les plus étoilées au Michelin, avec en point d’Orgue, le célébrissime El Celler can Roca à Gérone. La cuisine se base sur des produits locaux de qualité et variés : Fruits de mer et poissons de Méditerranée, riz de Pals, fruits et légumes locaux, fromages des Pyrénées tout proches. Et les vins de cette région d’appelation contrôlée Empordà sont également très appréciés. Les vignes poussent sur les pentes sauvages des collines de l’Emporda et sur les contreforts des Albères, pour donner des rouges puissant, des rosés estivaux et du cava pétillant.

Redécouvrir la Costa Brava et sa Capitale : Gérone

Bien sûr, on trouve aussi quelques défauts dans cette merveilleuse région : La tramontane, le vent infâme et froid du nord, souffle des Pyrénées, maintenant les pêcheurs dans les bars. Assis dans un café sur le front de mer, le coup de tramontane équivaut à être enfermé dans un sèche-linge très bruyant et très froid. Mais c’est souvent un vent hivernal.
Mais redécouvrir la Costa Brava, c’est aussi faire fi des clichés : la froideur supposée des habitants, n’est pas souvent vérifiée, et peut être mise sur le compte de 40 ans d’envahissement par des hordes estivales. De plus, les catalans ont un naturel réservé. N’oubliez pas qu’ici c’est la Catalogne des majestueuses sardanes dansées en rond au son des roseaux, pas l’Espagne du flamenco et des guitares passionnées. Parlez, en espagnol si vous le pouvez, ou mieux encore en catalan. Vos efforts seront récompensés.

Redécouvrir la Costa Brava, destination nature et culture
Cet article vous a plu? Notez-le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *