Reconstitution 3D d’Ullastret, visite virtuelle d’une ville de l’âge du fer.

La reconstitution 3D d’Ullastret permet au visiteur de s’immerger totalement dans la découverte une ville de l’âge du fer. Ullastret était une ville ibère âgée de 2.200 ans. Emme était située dans la plaine de l’Empordà en Catalogne, en Espagne. C’est aujourd’hui un des sites archéologiques les plus connus et les plus exceptionnels du nord-est de l’Espagne.

Reconstitution 3D d’Ullastret

Cette grande colonie urbaine a été formée au départ par deux centres habités, l’un étant le Puig de Sant Andreu et l’autre Illa d’en Reixac (l’île de Reixac), séparés l’un de l’autre par une distance de seulement 300 mètres. Entre les deux, les fortifications se sont développées sur une superficie fortifiée de plus de 15 hectares. L’ensemble constituait la capitale de la tribu ibérique appelée Indiketes.Ullastret indikets

La Reconstitution 3D d’Ullastret, fruit de la recherche scientifique

Le site d’Ullastret a été découvert vers 1930. Les recherches réalisées au cours des dernières années, avec l’application de techniques de prospection géophysique de dernière génération a permis de mieux connaître ses structures urbaines et défensives, ainsi que l’utilisation des zones environnantes.
Cela a permis de concevoir et de réaliser un projet de reconstitution 3D d’Ullastret. La reconstruction virtuelle se concentre sur l’an 250 av JC, un moment précis dans l’histoire de la ville qui est la période la plus connue d’un point de vue scientifique.

Site Web du projet : http://patrimoni.gencat.cat/en/stories/ullastret-3d-walk-through-iberian-town-existed-2000-years-ago

Un processus technique complexe

Une équipe multidisciplinaire a été mise en place pour mettre en œuvre les techniques de réalité virtuelle du projet de Reconstitution 3D d’Ullastret. L’équipe a été dirigée par le Museu d’Arquelogia de Catalunya-Ullastret (Musée archéologique de Catalogne, site d’Ullastret) et a été coordonnée au niveau technique par l’Agència Catalana del Patrimoni (Agence Catalane pour le Patrimoine Culturel) qui a travaillé avec le studio de conception graphique et de modélisation 3D, Burzon Comenge.


Un grand nombre de spécialistes dans divers domaines, tels que les architectes, les anthropologues, les hydrogéologues et les spécialistes de l’architecture navale, ont collaborés afin de définir les multiples aspects à considérer pour produire cette Reconstitution 3D d’Ullastret, avec le plus grand détail possible, la précision et la rigueur scientifique.
La première étape de la reconstruction a consisté au recensement exhaustif des informations archéologiques disponibles.

Ullastret indikets
Puis, une fois que les données ont été validées scientifiquement, elles transmises au studio de conception responsable de leur virtualisation 3D. En premier ont été traités la structure géomorphologique des colonies et du paysage pour localiser Ullastret dans son contexte géographique : prise en compte du type de végétation de l’époque, voies d’accès, exploitation agricole, extraction de ressources minérales, …


Ensuite, la structure de la ville, fondée sur la recréation des structures défensives (murs et tranchées), et sur l’aménagement urbain (position des rues, volumes des différents types de bâtiments), afin de réaliser une Reconstitution 3D d’Ullastret réaliste.

Enfin, les éléments des intérieurs des bâtiments ont été reconstruits et incorporés, avec d’autres objets, basés sur des trouvailles réels réalisées lors des fouilles, telles que des amphores, des lanceurs, des outils, des épées et des boucliers, qui font partie de la collection du musée Ullastret. Des éléments organiques, donc sans restes archéologiques mais qui existaient ont également été reconstitués.
Au niveau technique, le modèle a été construit en utilisant des cartes 3D, fournies par l’Institut cartographique et géologique de Catalogne. Par contre, le lac d’Ullastret, qui a été drainé au 19ème siècle, a dû être réintroduit manuellement. Les contours tridimensionnels ont été réalisés à l’aide des applications Cinema4D et 3D Studio Max, et un certain nombre d’autres logiciels.

site archéologique Ullastret indikets

La reconstitution 3D d’Ullastret a permis de créer une nouvelle image de la ville ibérique et de la rendre accessible au grand public

Ce que le public peut découvrir de la Reconstitution 3D d’Ullastret

Après presque un an et demi de travail, la première phase du projet s’est terminée par la création sous différents supports :

  • 1 – La diffusion, via internet, d’une vidéo de la ville ibérique reconstruite

Néanmoins, le but de la modélisation n’était pas limité à la création de cette représentation visuelle. Après avoir évalué diverses options du point de vue technique et économique, il a été décidé de développer deux applications pratiques.

    • 2 – Une salle immersive pour projeter un audiovisuel de la reconstruction virtuelle. Le projet entrepris au Musée archéologique de Catalogne – Ullastret se compose d’une projection multi-écran visible sur trois des quatre murs de la pièce, qui s’accompagne d’un système audio tridimensionnel synchronisé avec le mouvement des images. Cela crée un effet enveloppant pour les téléspectateurs. Une grande quantité de travail a été consacrée à la production du son afin d’obtenir une texture sonore qui correspond aux différents espaces virtuels qui apparaissent dans la projection.

Le but, était d’avoir la projection dans une chambre d’une superficie d’environ 10 mètres carrés, pour pouvoir reproduire les dimensions et les caractéristiques d’une habitation ibérique ordinaire, telles que celles qui apparaissent dans l’audiovisuel projeté.

La salle est utilisée pour projeter un audiovisuel de six minutes où les spectateurs font un voyage de dans la colonie ibérique, traversant ses rues et ses maisons vides. L’histoire est racontée par un ancien habitant, un membre de l’élite, qui se souvient de moments dramatiques dans l’histoire de la colonie. L’audiovisuel est donc conçu comme un outil particulièrement utile pour améliorer la connaissance des gens sur ce règlement, ainsi que leur capacité à l’interpréter

    • Une adaptation de cette reconstruction pour visualisation avec des casques de réalité virtuelle de type HTC Vive Virtual Reality. Ces appareils, contrairement à la salle d’immersion, rendent possible une immersion complète et absolument réaliste, car les téléspectateurs peuvent naviguer dans l’espace virtuel de manière naturelle et à l’échelle de la vie. Jusqu’à présent, il a été utilisé pour présenter la reconstitution 3D d’Ullastret dans des congrès spécialisés.

La réponse du public a étét enthousiaste

Les gens ont répondu avec enthousiasme à la réalité virtuelle en groupe en salle immersives. L’impact créé et l’apparition d’objets que les visiteurs peuvent voir plus tard dans les vitrines du musée, démontre que ce moyen est très efficace.
Pour aller plus loin :
http://www.vi-mm.eu/2017/03/13/ullastret-250-b-c-a-virtual-reconstruction-of-an-iron-age-town/
http://www.mac.cat/eng/Branches/Ullastret/News/3D-VIRTUAL-RECONSTRUCTION-PROJECT
http://patrimoni.gencat.cat/en/stories/ullastret-3d-walk-through-iberian-town-existed-2000-years-ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *