Protéger les prairies sous-marines de la Costa Brava

Les prairies sous-marines de la Costa Brava, un espace naturel méconnu

Les espaces naturels de la Costa Brava ne se terminent pas sur les plages. Sous la mer, il y a de grandes étendues de végétation qui prolongent la flore méditerranéenne. Les prairies sous-marines de la Costa Brava sont une source de richesse pour les écosystèmes des fonds marins. Cependant, elles sont en danger. Une étude récente prévient que le tourisme nautique incontrôlé menace la viabilité de ces espaces naturels.Protéger les prairies sous-marines de la Costa Brava (1).
Une étude réalisée par l’Institut océanographique espagnol à partir des milliers de données et d’études locales a permis une analyse complète de la situation actuelle de ces prairies sous-marines. Cette étude, présentée sous la forme d’Atlas, énumère aussi les dangers auxquels sont confrontées les prairies marines, principalement en raison des activités humaines. L’atlas des prairies marines d’Espagne [Atlas de las praderas marinas de España] est une œuvre collective à laquelle ont participé 84 experts de toutes les régions côtières autonomes, membres d’institutions scientifiques, qui ont été impliqués dans l’étude, la gestion et la protection de ces habitats marins précieux, ces 40 dernières années.

Protéger les prairies sous-marines de la Costa Brava (2)

le rôle important des prairies sous-marines de la Costa Brava

Les herbiers marins sont présent partout et enrichissent les écosystèmes marins sans aucun doute. Comme leurs cousines terrestres, les plantes et les herbes sous-marines font de la photosynthèse, donnent des fleurs, ont une pollinisation et surtout donnent refuge et nourriture à des milliers d’espèces différentes, devenant «ingénieurs de l’écosystème» capable de créer des habitats très riche et varié. Ces herbiers constituent l’écosystème majeur de Méditerranée. Ils jouent un rôle dans la protection des côtes contre l’érosion, ont une capacité importante de stockage du CO², forment un système de protection très important pour la reproduction des poissons. Dans ces herbiers beaucoup d’animaux (vers, mollusques, crustacés, petits poissons) trouvent protection et alimentation. La végétation sous-marine de la Costa Brava, est composée principalement de Posidonia oceanica (endémique de la Méditerranée) et Cymodocea nodosa. Ces Angiospermes (plantes à fleurs ou) sont des plantes marines adaptées à vivre complètement immergé dans la mer, occupant de vastes étendues de notre fond marin, appelées prairies sous-marines. Ces prairies sont de longues étendues de plantes dispersées au fond de la mer, à une faible distance de la côte et à des profondeurs relativement faibles. Elles sont néanmoins encore un terrain assez inexploré pour les scientifiques et les chercheurs.
Pour ce qui est des prairies sous-marines de la Costa Brava, l’étude montre que ces écosystèmes sont plutôt à l’abri de la pollution, de la régénération artificielle des plages (qui transporte de grandes quantités de sable et de sédiments), principaux problèmes que l’on retrouve dans le reste de la catalogne. Les herbiers de la Costa Brava se trouvent dans des criques et dans une région peu industrialisée, donc moins polluante et avec peu d’activité agressive sur la côte.

le tourisme nautique, source d’inquiétude pour prairies sous-marines de la Costa Brava la Costa Brava

L’étude avertit cependant que l’ennemi principal de la flore de la Costa Brava est la pression qui peut être causée par le tourisme nautique, en particulier par les mouillages de sports de loisirs et la construction d’installations portuaires de loisir. Dans certains cas, la construction ou l’expansion des ports a eu un impact direct significatif sur les prairies, avec des pertes allant jusqu’à 50% (densité et couverture), dûes au manque de lumière et à l’accumulation de sédiments. L’étude met en évidence les efforts qui ont été faits dans certains domaines pour le tourisme et l’environnement, comme dans le cas des îles Medes avec l’installation d’ancrages écologiques depuis plus de 20 ans.

Protéger les prairies sous-marines de la Costa Brava (3)

les tempêtes sont une autre menace

L’Institut océanographique espagnol met en évidence un autre danger pour les prairies sous-marines de la Costa Brava qui n’a pas d’origine humaine, mais naturelle. Cela concerne principalement les tempête. Par exemple, celle du 26 Décembre 2008 sur la Costa Brava a causé la perte d’environ 23% de la superficie de prairies. Il y a eu des pertes importantes au cours des dix dernières années sur la surface des prairies dues aux tempêtes sur la Costa Brava.

 

Pour aller plus loin :

http://www.ieo.es/atlas-praderas-marinas

http://www.diaridegirona.cat/comarques/2016/04/11/turisme-nautic-principal-enemic-dels/777103.html

http://www.emporda.info/comarca/2016/04/11/turisme-nautic-principal-enemic-dels/309914.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *