Les maisons indiennes de Begur

Les maisons indiennes de Begur sont le témoignage architectural de l’aventure ultramarine du XIXeme siècle des habitants de ce très beau village de la Costa Brava. Les maisons indiennes de Begur sont le témoignage architectural de l’aventure ultramarine du XIXeme siècle des habitants de ce très beau village de la Costa Brava.

maisons-indiennes-de-begur-2


L’aventure outre-mer, au cours du XIXe siècle, a donné une véritable expansion à Begur, en grande partie en raison du rôle qu’ont joué les «indiens-américains » revenus des colonies avec des richesses amassées, des idées nouvelles portées par les de la modernité.
La construction des maisons indiennes de Begur et de certains bâtiments publics (tels que Casino-culturel) a changé la personnalité de la petite ville. L’importation de denrées (comme le café, les boissons et cigares), de nourriture (comme le chocolat), de plantes (tels que des palmiers et des bougainvilliers …) a transformé la petite ville empordanaise et ses habitants. Les protagonistes de cette aventure sont les Indiens, ces hommes qui sont parti jeunes et pauvres et qui sont revenus vieux, mais riches.

maisons-indiennes-de-begur-cami-del-mar

Cami del Mar, beau panorama sur les maisons indiennes de Begur.

Un des plus beaux points de vue sur les maisons indiennes de Begur se fait depuis le cami del Mar, une rue en surplomb de la ville, ou vous trouverez un parking. La vue sur les riches facades avec en arrière-plan le château de Begur est pittoresque. Les maison font partie de la rue Bonaventura Carreras incluse dans l’inventaire du patrimoine architectural de la Catalogne.

maisons-indiennes-de-begur-4

Quelques maisons indiennes de Begur

La Maison Josep Carreras Pi (la maison blanche sur la photo au dessus) a été construit en 1860 par Josep Carreras Pi. Il avait ouvert une épicerie et une boulangerie à la Havane, et compléter cette activité avec de l’import-export de liège. La maison est de style néoclassique et possède côté jardin (au sud), une belle galerie.

maisons indiennes de Begur - Maison Josep Carreras Pi
Juste à côté se trouve la maison de Pere Roger (10), achetée en 1859 à un autre ancien colon, Josep Carreras Frigola. Pere Roger et son fils Francis ont émigré à Cuba, où ils ont fondé une usine de tabac, La Rosa, dans la région de Santiago de Las Vegas. Les murs et les plafonds intérieurs sont conservés avec leurs dessins de style entièrement Indiannos. Le porche donnant sur le jardin est décoré de fresque sur un thème marin et est considéré comme caractéristique du style Indien de Begur.

maisons indiennes de Begur - Pere Roger
Actuellement cette splendide maison est en vente, et les photos montrent un intérieur aux décorations somptueuses.

maisons indiennes de Begur - Pere Rogermaisons indiennes de Begur - Pere Roger
La Ferme Carreras, de l’autre côté de la rue, a été construite vers la seconde moitié du XIXe siècle par Josep Carreras Frigola, un commerçant de Begur qui émigra à Santiago de Cuba en 1831. Il s’agit d’une maison majestueuse de pur style indien avec des chambres très vastes décorées.

maisons indiennes de Begur - ferme carreras
La maison Can Pi a été construite par Peter Carreras Pi, le grand frère de l’épicerie. Cette maison possède aussi un jardin orienté plein sud, un des traits les plus caractéristiques des maisons indiennes de Begur.

maisons indiennes de Begur - can pi maisons indiennes de Begur - can pi
La maison moderniste Vicente Ferrer Bataller (9), construite en 1877, complète la belle collection de maison de cette rue. La décoration de la maison propose des fresques modernistes et des dessins qui se réfèrent à des sujets de la nature. L’ancien colon revenu des Amériques Vicenç Ferrer Bataller, avait émigré à Cuba en 1856, où il travaillait dans l’industrie du tabac et du commerce de farine.

maisons indiennes de Begur - vicente ballater
Le Casino culturel fut inauguré en 1870 et construit à l’initiative d’anciens colons revenus des Amériques. Il résulte de la fusion de deux anciens «casinos» culturels de la ville: El Bagurense et La Unión. Sur le plan architectural, il se distingue par le caractère monumental de l’édifice: grandes baies vitrées, portes sillonnées de moulures et murs extérieurs en pierre non taillée.
Il y a d’autres maisons indiennes de Begur disséminées dans la ville, que vous pouvez trouver avec le plan.

maisons-indiennes-de-begur-carte

Les maisons indiennes de Begur
Cet article vous a plu? Notez-le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *