Les villages de la Costa Brava : Esclanyà

En parcourant l’Empordanet, cette petite région qui forme l’arrière pays de la Costa Brava, on découvre de petits villages qui cachent bien des trésors. Eglises et châteaux anciens sont des petits bijoux révélés au voyageur curieux. Dans ce post je vous présente un endroit en dehors des sentiers battus, tout proche de la belle Costa Brava : Esclanyà. Pas de révélation extraordinaire, ce n’est ni Pals, ni Peratallada. Juste quelques vieilles maisons placées dans un chapelet de ruelles autour d’une église et d’un vieux château. Regardez comme la lumière de la Costa Brava accroche sur les vieilles pierres du pays.

Begur Esclanya (3)

Esclanyà, proche de Begur

Voici un tout petit village de la Costa Brava (moins de 100 habitants). Esclanyà fait partie de la municipalité de Begur, et est situé entre Begur et Palafrugell. Son intérêt réside dans un petit noyau historique roman. Le village est construit autour de l’église de Sant Esteve de Esclanyà, déjà documentée en 1280. L’église contient des éléments du Xe siècle, ce qui laisserait supposer la préexistence d’un temple plus ancien.
Begur Esclanya (1)
Le château, connu sous le nom de la tour Esclanyà, est un bâtiment du XIVeme siècle. Le château d’Esclanyà fut mentionné en 1362 et faisait partie du domaine de la baronnie de Cruïlles. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une grande tour de forme rectangulaire (6 x 10 m), haute de 13 mètres (3 étages), d’époque romane, avec des créneaux sur le côté nord. Aujourd’hui le bâtiment abrite une ferme et les bâtiments agricoles incorporent la tour romane .

Begur Esclanya (2)
L’économie d’Esclanyà était d’abord agricole, basée sur la culture de vignes et d’oliviers. Mais le village était également connu pour sa production de carreaux et de tuiles.
Si vous passez sur la route entre Begur et Palafrugell, faites une petite halte à Esclanyà. C’est un endroit très calme, un peu secret, fait juste pour le temps d’une flânerie dans ses ruelles médiévales pour admirer la couleur des pierres sous le soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *