L’Empordanet, le petit pays qui a tout d’un grand

L’Empordanet n’existe pas. C’est juste un rêve. Empordanet ou petit Empordà, Baix Empordà. Certains diminutifs peuvent être trompeurs : patrimoine, sites grandioses, côte féerique, l’Empordanet a tout d’un grand.
L’Empordanet est un petit pays où il fait bon flâner et découvrir, bordé d’un littoral magnifique aux eaux pures. Un pays fait pour rendre les hommes heureux. Nous allons le voir, la nature, somptueuse et encore sauvage, y est pour beaucoup…
L’Empordanet

L’Empordanet, cœur de Costa Brava

Entre les deux Empordà, les collines altières du Montgrí semble dessiner une frontière, pincée entre deux embouchures parallèles, le Fluvià au nord, le Ter au sud. L’impression n’est pas fausse car cette apparente symétrie ne tarde pas à s’estomper. Le Baix Empordà, surnommé « Empordanet » est une terre de caractère, une terre entourée de montagnes modestes mais en bord de mer : les Gavarres et les montagnes de Begur.

Gavarres

L’Empordanet a une histoire millénaire

Dès la nuit des temps, des hommes peuplent les grottes des montagnes, et y érigent mégalithes et dolmens. Les Ibères qui laissent sur ces terres la première marque de civilisation urbanisée et organisée. La visite de la cité ibère d’Ullastret révèle un peuple raffiné, fin connaisseur de l’architecture civile et militaire, capable d’organiser la vie collective et d’échanger avec l’extérieur.
La proximité d’Empúries place la région aux avant-postes de la romanisation et les vestiges, ne sont pas rares. Après le départ des Wisigoths, sa position septentrionale permet par la suite à l’Empordanet de se trouver au cœur du système féodal franc : l’occupation musulmane sera de très courte durée, juste soixante ans.

Ullastret
Au Moyen-Age, les terres du sud du Montgrí se retrouvent pour partie sous l’autorité de l’évêque de Girona, et le nord sous une baronnie issue de la puissante lignée des Cardona. Une délimitation historqiue qui subsiste de jours.
La période est marquée par la menace des razzias : ses côtes, très exposées, font l’objet de fréquentes incursions barbaresques, accompagnées de razzias qui laissent le pays exsangue. Ainsi, en 1543, Palamós est dévastée par une « expédition » ottomane. Ce danger constant détermine la construction, partout, de chemins de ronde et de villages fortifiés qui façonnent la physionomie de la contrée.

cami de ronda calonge platja d-aro (2)
Au XIXeme, le pays est ravagé par le phylloxera qui contraint deux générations à embarquer pour les colonies et notamment pour Cuba. Ces « americanos », du moins ceux qui sont revenus au pays, ont laissé une empreinte « indienne » profonde, perceptible dans l’architecture, les jardins d’ornement, mais aussi dans les assiettes.

Les villages de l’Empordanet, joyaux de la Costa Brava

Le sublime village de Peretallada, une sorte de météorite médiévale tombée au cœur de la plaine fertile;

peratallada
La beauté tranquille de Pals dont les maisons ceignent l’église en haut de la colline

pals 4
La diversité architecturale de Begur, la farouche qui tend la main vers la mer et ses plages, sagement agrippée aux rochers de ses collines.

lempordanet-1
Les vestiges de seigneurs de Cruïlles et Monells, où la pendule semble marquer le pas, résolument ancrée dans le passé.

Monells

La côte de l’Empordanet, merveille de la Costa Brava

Ici c’est la géographie et la géologie qui font tout.
Une plaine fertile, maraîchère et céréalière, butte sur la cordillère littorale hérissée de pins et de chênes verts avant de tomber dans la mer du haut d’une falaise, dans l’échancrure d’une crique ou la douceur d’une plage.

lempordanet-6 lempordanet-3

L’Empordanet, pays de marins

Les villages côtiers ont souvent gardé leurs maisons chaulées, leurs ruelles pavées et l’architecture en arcades qui permettait de stocker le matériel de pêche. Ne ratez sous aucun prétexte Calella de Palafrugell, joyaux blanc sur une mer bleue.

couleurs de calella de palafrugell (2)
Les héritiers d’un ancien monde de pêcheurs paysans, de chercheurs de corail, de ravaudeurs, de vignerons se regroupent aujourd’hui dans les deux grands ports de pêche, Palamós et Sant Feliu de Guixols. Mais de De Torroella de Montgrí à Sant Feliu de Guixols, les petites criques et les plages de galet accueillent encore des barques traditionnelles colorées et les petites cabanes qui servent d’abris ancestraux.

lempordanet-7
Rançon de l’ère moderne touristique, Palamós est en train de devenir une escale pour les croisiéristes !

L’Empordanet, terre de cuisine , cuisine de terroir

L’Empordà est un berceau de la cuisine catalane. Evidemment, l’incroyable variété des produits disponibles n’est pas étrangère transmission des secrets de cuisine au fil des siècles.
Autour des zones lagunaires délimitées par l’embouchure du Ter, s’est installée depuis des siècles la culture d’un riz rond et bombé, idéal pour la cuisine, le riz de Pals.

lempordanet-5Les gambas de Palamós, les bunyols, la botifarra dolça (boudin doux), le recuit (fromage blanc) peuplent les cartes de tous les restaurants. Les produits de la mer comme l’oursin, les marmites de poisson au poisson de roche, les poissons bleu sont toujours présents. Les vergers de l’Empordanet fournissent de belles pommes, et les forêts des champignons.

DO Emporda

Tout cela est accompagné de vins locaux de dénomination Empordà. Les blancs ont quelque chose d’italien dans leur hésitation entre tranquillité et bulles, et les rouges, capiteux, veloutés, emportent toutes les adhésions.
Et pour déguster tout cela, la capitale de ce petit pays propose une vaisselle en céramique locale. La Bisbal d’Empordà possède des dizaines de boutiques pour les objets en « céramique de la Bisbal » une marque déposée et contrôlée.

céramique de la Bisbal d’Emporda (2)
Voilà ce qu’est le rêve de l’Empordanet, mon petit pays, une chanson du plus célèbre artiste de l’Empordà, Luis LLach

País petit (Lluis LLach)

País petit

El meu país és tan petit
que quan el sol se’n va a dormir
mai no està prou segur d’haver-lo vist.
Diuen les velles sàvies
que és per això que torna.
Potser sí que exageren,
tant se val! és així com m’agrada a mi
i no en sabria dir res més.
Canto i sempre em sabré
malalt d’amor pel meu país.
El meu país és tan petit
que des de dalt d’un campanar
sempre es pot veure el campanar veí.
Diuen que els poblets tenen poc,
tenen por de sentir-se sols,
tenen por de ser massa grans,
tant se val! és així com m’agrada a mi
i no sabria dir res més.
Canto i sempre em sabré
malalt d’amor pel meu país.
El meu país és tan petit
que sempre cap dintre del cor
si és que la vida et porta lluny d’aquí
i ens fem contrabandistes,
mentre no descobreixin
detectors pels secrets del cor.
I és així, és així com m’agrada a mi
i no en sabria dir res més.
Canto i sempre em sabré
malalt d’amor pel meu país.
El meu país és tan petit
que quan el sol se’n va a adormir
mai no està prou segur d’haver-lo vist.

Petit pays

Mon pays est si petit
Qu’en allant se coucher,
Le soleil n’est jamais vraiment sûr de l’avoir vu.
Dans leur sagesse les vieilles disent
Que c’est pour cela qu’il revient,
Elles exagèrent peut-être,
Peu importe, c’est comme cela qu’il me plait
Et je ne sais pas quoi dire de plus….
Je chante, et je serai toujours
Malade d’amour pour mon pays.
Mon pays est si petit
Que du haut d’un clocher
On peut toujours voir le clocher voisin.
On dit que les petits villages ont peur,
Qu’ils ont peur de se sentir seuls,
Qu’ils ont peur d’être trop grands,
Peu importe c’est comme cela qu’il me plaît
Et je ne sais pas quoi dire de plus…
Je chante, et je serai toujours
Malade d’amour pour mon pays….
Mon pays est si petit,
Qu’il peut tenir tout entier dans un cœur.
Si jamais la vie nous éloignait d’ici
nous serions comme des contrebandiers
Tant qu’on n’aurait pas découvert
Comment détecter les secrets du cœur.
Et c’est ainsi, c’est ainsi qu’il me plaît,
Et je ne sais pas quoi dire de plus…
Je chante, et je serai toujours
Malade d’amour pour mon pays….
Mon pays est si petit
Qu’en allant se coucher,
Le soleil n’est jamais vraiment sûr de l’avoir vu…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *