Josep Pla, écrivain essentiel du Catalan, chantre de la costa brava

Josep Pla, écrivain essentiel du Catalan

Josep Pla est né à Palafrugell, dans l’Empordà, sur la Costa Brava, dans une famille bourgeoise, qui sera assez rapidement désargentée. Étudiant en droit à Barcelone, Josep Pla est devenu journaliste dans toute l’Europe, correspondant de journaux catalans.

josep pla portrait

Son œuvre très prolifique, va de la chronique de voyage aux études biographiques et historiques, en passant par le roman et le récit. À compter de 1966, son œuvre phare serait « El quadern gris » le carnet gris, un carnet qui ferait de lui un écrivain incontournable.

Josep Pla est l’écrivain contemporain le plus lu en Catalogne. Il décèdera en 1981 et est inhummé au cimetière de LLofriu, sur la commune de Palafrugell.

Josep Pla - Mas Pla - Llofriu

Josep Pla – Mas Pla – Llofriu

Mais il est avant tout, fondamentalement écrivain. L’écriture était pour lui une raison de vivre pour laquelle il était prêt à tout sacrifier. Son œuvre littéraire, originale et très étendue, qui couvre de façon ininterrompue six décennies, a été essentielle pour la modernisation du catalan et pour la diffusion des traditions locales.
On le surnomme parfois le Giono de l’Empordà. Mais contrairement au voyageur immobile, Josep Pla a parcouru l’Europe, en sa qualité de journaliste.

pla et hermos-1925-aigua-xelida

Josep Pla et L’hermos, Aigua Xelida, vers 1925

Les passages de Josep Pla sont tirés du Cahier gris/El quadern gris, traduction du catalan par Serge Mestre , Edition Gallimard, paru en 2013.

Josep Pla, écrivain du paysage

Ce qui est le plus étonnant chez Josep Pla, c’est capacité à retranscrire l’émotion du paysage : une grande méticulosité, un goût du détail pictural, des sensations olfactives, une fine perception de coloriste.
Il fait un véritable travail de photographe ou de cinéaste : exploration des couleurs, des profondeurs de champ, et variation des plans sensoriels. Tous les sens sont en alerte. Le gout des plats empordans, la sensualité mystérieuse des femmes, les bruits et les odeurs de la mer.
Il a décrit les paysages de la Costa Brava mieux que personne. À la fin du Cahier gris, il est écrit :

L’eau toute seule et la haute mer sont des choses horribles, effarantes, d’une stérilité désagréable. (…) En revanche, le mélange de la terre et de la mer est magnifique – d’une beauté surprenante et continue. »

Le paysage est la vie, et la vie le paysage

La vie est constituée d’une succession de panorama que certains contemplent depuis un certain nombre de points de vue différents,

L’attrait des femmes ne vient pas de leur beauté, ni de leur façon de s’habiller ou de parler, non plus de la beauté de leur corps ou de la qualité de leur esprit que suggère leur présence, mais qu’il provient plutôt de leur adéquation permanente au paysage dans lequel elles se meuvent… Certaines femmes sont en harmonie avec rien. Lorsque l’adéquation est là, la fascination est immanquable, certaine, infaillible.

Aigua Xelida, par Josep Pla

Après avoir atteint le puits d’En Callol, nous descendons vers Aigua Xelida, par les pinèdes sablonneuses. Les pins en fleurs exhalent un parfum sec. A l’ombre des bois, les buissons de bruyère et de lentisque, la guarrigue sont moins brillants. Le chant des cigales crépite intensément – et parfois le son disparait, comme s’il s’était enfui au loin. On peut apercevoir un ciel tout bleu, d’une exceptionnelle, franche luminosité, à travers la frondaison clairsemée des pins.

crique d’aigua xelida (8)

Calella de Palafrugell,  par Josep Pla

Le cap Roig est magnifique. De la pointe des forçats jusqu’au Canyers, le littoral est planté d’une chenaie. Le chêne liège est un arbre un peu terne, couleur aile de mouche, un peu poussiéreux, d’un dénuement sévère et triste.[ …] Même si je ne partage pas l’engouement des gens pour les pins, c’est un arbre qui gagne considérablement à être admiré dans un paysage maritime. Les parasols que forment les cimes des pins de la Tour représentent les plus belles courbes de la géométrie de Calella. Le village de pêcheur, avec les Arcades, les toits couleur abricot, l’ensemble de maison devant le rivage est d toute beauté. La couleur du village est également une merveille.

calella de palafrugell

La crique d’Aiguablava, par Josep Pla

Aiguablava est une crique protégée du suroit. La mer y est calme. Cela semble amplifier l’isolement et l’éloignement du lieu. Les pins exhalent un parfum intense. C’est une bonne odeur qui semble accroitre la qualité du pain blanc, de la saucisse, du vin rosé et sec. L’après midi consiste en une lente agonie de la lumière sur le sable fin de la petite plage. L’eau immobile de a peitie baie, bleue et verte avec, dans le fond, les reflets du sable et des anémones de mer, et, à la surface, telle une chair palpitante, la projection rouge du granit rose de la côte, est un merveilleux spectacle de rêve. En pleine lumière, Aiguablava est une crique incandescente, claire, transparente, au sable rosé.

randonnée begur aiguablava3

Pals, par josep Pla

Au moment de faire demi-tour, je contemple le village d ePals, qui est toujours aussi beau, assis au sommet de la montagne : sur les vieilles pierres, dorées, on peut apercevoir, comme suspendue, une brume légère et bleutée, avec des sortes de glacis violet et mauves, très dilués, vaguement estompés du bout de doigts.

Pals emporda

Deux livres de Josep Pla traduit en français

On trouve aujourd’hui seulement deux livres de Josep Pla traduit en français.

Le Cahier gris/El quadern gris, son œuvre la plus célèbre

C’est le livre le plus lu en Catalogne et il jouit d’une grande renommée en Espagne, un journal intime exceptionnel. C’est à la fois une description brillante de la vie quotidienne à Pallafrugell au début du XXème siècle, avec ses paysages, et des personnages dont il maîtrise à merveille la description, Un portrait l’agitation de la Barcelone la plus avant-gardiste – celle de Gaudí et des cafés littéraires- mais aussi de nombreuses réflexions universelles sur le sens de la vie par un jeune Barcelonais à la fin de la première guerre mondiale et l’épidémie de grippe espagnole. Une véritable leçon de vie et d’écriture.

Pain et Raisin

C’est une nouvelle qui se passe dans le milieu des contrebandiers autour de Cadaques et du Cap de Creus.
« Apparemment, la paix règne sur ce recoin de la Costa Brava : une mer opaline, des olivaies amènes, et un promeneur solitaire, l’auteur, amoureux fidèle de la crique isolée du Jonquet. Mais les rêveries prennent fin.

le route Josep Pla

Pour aller plus loin, : site de la fondation josep Pla

Il existe également une route (ruta) Josep Pla. C’est un itinéraire touristique et culturel conçu par la Fundació en 1993 dans le but de faire connaître plusieurs endroits de Palafrugell et de l’empordà très significatifs de l’univers de l’écrivain. elle passe par llofriu, Pals, Cadaques, l’Escala, et bien sur par toutes les criques sublime de ce pays : Tamariu, calella, Llafranc, Aiguablava, Aigua Xelida, …

blog du carnet gri de Josep Pla

josep pla

Josep Pla, écrivain essentiel du Catalan, chantre de la costa brava
Cet article vous a plu? Notez-le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *