Figura de perfil, nouvelle toile achetée par la Fondation Gala-Salvador Dalí

La Fondation Gala-Salvador Dalí a acheté le jeudi 2 mars 2017 à Londres, l’œuvre de Dali intitulée Figura de perfil (La Hermana Ana María) – Personnage vu de profil, une huile sur carton de l’année 1925. C’est un portrait de la sœur du peintre, peu connu, qui a été conservé dans des collections privées depuis près d’un siècle.

Figura de perfil (La Hermana Ana María) - Dali - 1925 - Fundació Gala-Salvador Dalí

Figura de perfil (La Hermana Ana María) – Dali – 1925 – Fundació Gala-Salvador Dalí

La fondation a pris part aux enchères Bonhams à Londres et le prix d’adjudication s’est élevé à 1,8 milions d’euros.

Le responsable « art moderne et impressionniste» de la maison Bonhams, Phillips India, a déclaré: «Il s’agit d’un travail important et rare à partir d’une période cruciale dans la vie de Dali et la carrière. Le tableau n’avait jamais paru aux enchères avant et je ne suis pas surpris qu’il a été si vivement recherché, ni qu’il ait atteint un prix aussi impressionnant. ”
La Fondation Dalí apprécie trouve que cette acquisition est intéressante sur deux plans :

  • elle contribue à enrichir la collection
  • Elle permet de mieux connaitre la technique picturale de l’artiste, pendant les qui précèdent à son adhésion au groupe surréaliste.

L’effort économique qu’implique cette acquisition, répond à la volonté et à la mission de la Fondation Dalí de rendre accessibles au public des chefs-d’œuvre du Maître Catalan.
Le moment où cette œuvre sera exposée au Théâtre-Musée Dalí de Figueres, N’est pas encore connu, et fera l’objet d’une communication.

figura de perfil, un portrait classique de sa sœur par Dali

La figura de perfil (1925) regroupe deux des sujets privilégiés de Dali, sa sœur Ana María et le littoral de Cadaqués qu’il a qualifié de «de loin le plus beau lieu du monde». Dali a peint Ana María régulièrement dans les années 1920, regardant la mer depuis la maison familiale d’es Llaner à Cadaques, a travers une fenêtre.
En 1929, Joaquim Cusi, fut l’un des premiers collectionneurs de Dali. Ce pharmacien a acheté le tableau pour 500 pesetas et il l’a légué à sa fille Joséphine, et le tableau a disparu aux yeux du public. Il avait figuré à la première exposition de Dalí aux Galeries Dalmau de Barcelone en Novembre 1925, avec “Personnage de dos” acquis par la Fondation Dalí en 2009.

Figura d'esquenes - Dali 1925 - Fundació Gala-Salvador Dalí

Figura d’esquenes – Dali 1925 – Fundació Gala-Salvador Dalí

La seule la photographie de “Figura de perfil” connue était celle de l’exposition aux Galeries Dalmau. La seconde fut celle de la vente aux enchères de cette année.
Figura de perfil est le quatrième portrait qui fait partie de la collection de la Fondation Gala-Salvador Dalí avec Anna Maria, la sœur de Dali, comme personnage principal.

Un autre de ces portraits, “Figure à une fenêtre” (1925), l’une des œuvres les plus célèbres du génie catalan, qui depuis 1988 est exposée dans le musée Reina Sofia à Madrid.

Figura en una finestra (Figura en una ventana) - Dali 1925 - Museo Reina Sofía

Figura en una finestra (Figura en una ventana) – Dali 1925 – Museo Reina Sofía

Ana Maria, muse de Dali jusqu’à l’arrivée de Gala

Ana Maria, la soeure de Salvaor Dali, était jusqu’en 1929 la muse des œuvres de Dali. Il l’a peinte à la fois à Cadaqués et à Figueras. Mais l’arrivée de Gala à la vie du peintre en 1929 a tout changé et a déclenché une guerre familiale. Cette même année, Dalí a été expulsé de la maison d’Es Llaner (au cœur de Cadaques) et a ensuite acheter la maison Portlligat (sur la baie au nord de la ville). En 1942, le peintre a publié ma vie secrète (traduit en castillan à Buenos Aires en 1944) a provoqué une grande indignation dans son vieux père et sa sœur. La colline qui sépare Portlligat et le bourg de Cadaques est alors devenu une frontière infranchissable !

Dali et sa soeur à cadaques

Dali et sa soeur à cadaques

En 1949, la réponse familiale est parue sous la forme du livre publié par Ana Maria publié, Dalí vu par sa sœur, qui affirmait que les surréalistes et surtout Gala étaient responsables de tous les maux. Il n’a jamais eu de réconciliation, même après la mort du père en 1950, bien que le frère et la sœur vécurent dans le même village, jusqu’à leur mort en 1989, Salvador en janvier et Ana Maria en mai.

 

Source :
https://www.salvador-dali.org/fr/services/presse/nouvelles/331/la-fondation-dali-achete-l-huile-personnage-vu-de-profil
https://www.publico.pt/2017/03/03/culturaipsilon/noticia/fundacao-dali-compra-uma-das-primeiras-obras-do-pintor-1763944
http://ccaa.elpais.com/ccaa/2017/02/21/catalunya/1487685640_746233.html
http://ccaa.elpais.com/ccaa/2017/03/02/catalunya/1488479617_147814.html

Figura de perfil, nouvelle toile achetée par la Fondation Gala-Salvador Dalí
Cet article vous a plu? Notez-le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *