Exposition Dali à Pubol autour du Buste de femme rétrospectif

La sculpture, « Buste de femme rétrospectif » de Salvador Dali, icône du mouvement surréaliste, est exposée actuellement et pendant toute l’année 2015 au Château de Púbol (le chateau de Gala) dans le cadre d’une exposition temporaire, accompagnée de photographies d’époque et d’auteurs tels que Man Ray et Brassaï, ainsi que de la documentation sur sa création.

Buste de femme rétrospectif

Buste de femme rétrospectif, icone du surréalisme

L’exposition renvoie à une des premières sculptures-objet de Salvador Dalí, datée de 1933. Il s’agit d’un des objets surréalistes majeurs de cette époque, choisi par André Breton pour illustrer son livre qu’est-ce que le Surréalisme en 1936. Elle fait maintenant partie de la collection du Musée d’Art Moderne (MOMA) à New York.
Dans les années 1970, Salvador Dalí a autorisé une édition limitée de huit unités, plus quatre épreuves d’artiste de ce travail, en bronze. L’original est quant à lui en porcelaine. C’est un de ces bronzes, exposé habituellement au Théâtre-musée Dalí à Figueras, qui fait l’objet d’une exposition temporaire dans le Château de Púbol.

Chateau de pubol (2)

La sculpture originale est en fait un assemblage d’un buste de modiste en porcelaine, avec à son cou porte une bande zootropique, une baguette de pain, sur laquelle trône une reproduction en trois dimensions de L’Angélus ainsi que deux encriers et d’autres objets de récupération.
La présentation montre la genèse de l’œuvre, la vie de l’œuvre souvent modifiée par dali lors des expositions, ainsi que le rapport entre l’œuvre originale et la notion de série avec cette reproduction en bronze, crée par l’artiste pour son propre musée.
Les créateurs de l’exposition se sont inspirés des expositions des années 20 et 30 consacrées au surréalisme, et ont repris la présentation initiale de la pièce, à la galerie Pierre Colle, à Paris, en 1933.

Buste de femme rétrospectif 1

Gageons que cette exposition dans ce lieu si dalinien, permettra au visiteur de mieux apprécier l’œuvre sculpturale de Dali.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *