Chateau Gala Dali Pubol

Chateau Gala Dali Pubol : maison de Gala, refuge de Dalì

“Gala, Dalì et Púbol” est le dernier chapitre de la belle histoire du peintre et de sa muse. Le manoir de Pubol, ou chateau Gala Dali Pubol, a été offert par la peintre à sa muse, et fut le dernier refuge du couple mythique.
chateau Pubol Gala Dali

Le château de Púbol, batisse austère dans l’arrière pays de la costa Brava

Situé au cœur du petit village de Púbol, ce château du XVe siècle fut acheté en 1970 par Dalí. Il l’offrit à son épouse Gala pour qu’elle puisse y passer les dernières années de sa vie, hors du tumulte de Cadaquès. Dalì avait promis à Gala un palais, mais lorsqu’il l’acheta, le château était en piteux état : les plafonds effondrés, les murs fissurés de part en part et le jardin à l’abandon donnaient à l’ensemble une allure romantique qui séduisit tant les Dalí qu’ils tentèrent de la conserver.

chateau Gala Dali Pubol, château de Pubol, maison de Gala

Le couple restaura donc la demeure de manière fort intelligente, en tirant parti des murs et des plafonds à demi détruits pour créer des espaces insolites. Salvador Dalí se chargea de la décoration aussi bien du jardin que de certaines parties du château, comme le démontrent les dessins préparatoires qui ont été conservés.

Púbol: la maison de Gala décorée par Dalì

La décoration intérieure repose sur le baroque des textiles, l’ornementation picturale des murs, le trompe-l’œil, les antiquités, les symboles à caractère romantique… Dalì dessina deux cheminées d’une forme cintrée très spéciale, fit placer le G de Gala sur les portes pour bien préciser à qui appartenait la propriété et peignit quelques œuvres spécialement pour le château : un grand tableau à l’huile intitulé Le chemin de Púbol (1971-73), la rosace du plafond de la Salle des Écus, une fausse porte et deux faux radiateurs, la figure de Gala sur métal ainsi que d’autres petits tableaux répartis à travers la maison.
Dans le jardin à l’anglaise, des têtes de Wagner (compositeur préféré de Gala) entourent un bassin, tandis qu’entre les arbres surgissent d’étonnantes sculptures d’éléphants.
chateau Gala Dali Pubol (14)

Château de Púbol : la dernière maison de Gala, le dernier tableau de Dalì.

Gala mourut à Port Lligat le 10 juin 1982, à 88 ans. Son dernier voyage dans la Cadillac qui aujourd’hui se trouve toujours dans le garage du château, suivit le chemin de Púbol pour être enterrée dans ce qu’on appelle la salle de la dîme. L’endroit est intime, secret et émouvant. Deux chevaux, une girafe, et un lapin veillent sur sa tombe.

chateau Gala Dali Pubol (10)

Après la mort de Gala, Dalí décida de s’installer dans le château de Pubol (1982-1984), dans la même réclusion et le même isolement où elle avait vécu. Pendant cette période le peintre réalisa à Púbol ses dernières oeuvres. En 1982, le roi d’Espagne Juan Carlos conféra à Dalí le titre de Marqués de Púbol (marquis de Púbol).

Visiter le chateau Gala Dali Pubol

DatesHoraireDernier admission
Toute l’année
01/01 – 06/01De 10h à 17 h16h15
15/03 – 14/06De 10h à 18 h17h15
15/06 – 15/09De 10h à 20 h19h15 
16/09 – 02/11De 10h à 18 h17h15
03/11 – 31/12De 10h à 17 h16h15
EntréesTarifDescription
INDIVIDUEL8 €
TARIF REDUIT6 €Étudiants avec carte étudiante,  +65 ans et chômeurs, sur présentation d’un justificatif

Toutes les informations sur www.salvador-dali.org, et reservation de Tickets pour le châteu de Pubolchateau Gala Dali Pubol

Carte du chateau Gala Dali Pubol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *